Calais: 16 policiers blessés après des heurts avec des migrants

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Calais: 16 policiers blessés après des heurts avec des migrants

Publié le 09/11/2015 à 12:34 - Mise à jour à 12:44
©REX Shutterstock/SIPA
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Malgré les nombreuses mesures du gouvernement destinées à la "jungle" de Calais, des affrontements entre policiers et migrants montrent que le contexte est toujours aussi tendu.

La police stationnée à Calais est inquiète après des heurts ayant éclaté dans la nuit de dimanche à lundi entre des migrants et des membres des forces de l'ordre, qui ont compté 16 blessés. C'est à proximité de la "jungle", cet immense bidonville où s'entassent environ 6.000 migrants en attente de passer dans d'autres pays d'Europe (principalement l'Angleterre) que se sont déroulés les affrontements aux alentours de 23h.

Un porte-parole de la préfecture du Pas-de-Calais a précisé que près de 200 migrants avaient tenté de ralentir, voire bloquer le trafic de la rocade portuaire de Calais. "Ces tentatives se sont poursuivies jusqu'à 1h du matin, nécessitant l'adaptation d'un dispositif de sécurité, avec des migrants qui ont jeté divers objets sur la rocade", a ajouté la préfecture. Légèrement blessés par des jets de pierres, les policiers ont répliqué en utilisant "presque 300 grenades lacrymogènes".

La tension est très tendue à Calais depuis plusieurs mois, face à un afflux toujours plus important de migrants en provenance majoritairement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, dont la plupart cherchent à tout prix à rejoindre l'Angleterre via l'Eurotunnel ou en se cachant dans des camions qui empruntent les ferries. En visite dans cette ville le 21 octobre, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait annoncé la présence de 300 gendarmes et 160 CRS supplémentaires, portant à 1.125 le nombre de fonctionnaires présents sur place.

Des travaux de sécurisation autour de l'Eurotunnel ont également été lancés, rendant plus difficiles leurs actions pour rejoindre l'Angleterre. Parallèlement, des maraudes sont mises en place pour les inciter à renoncer à leur traversée clandestine et à se rendre dans des centres de "répit", dans le but de désengorger les lieux. Ces mesures ne suffisent pas à calmer un mécontentement grandissant: à quelques mètres de la jungle, quelques manifestations "anti-migrants" ont déjà eu lieu, réunissant une centaine de personnes.

 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Plusieurs milliers de migrants s'entassent dans la "jungle" de Calais.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-