Calais: il découvre avec stupeur plus de 200 dents humaines dans son jardin

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Calais: il découvre avec stupeur plus de 200 dents humaines dans son jardin

Publié le 05/07/2017 à 19:16 - Mise à jour à 19:33
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alors qu'il était en train de ranger son jardin, un habitant de Calais a découvert la semaine dernière plus de 200 dents humaines dans une allée. Ces dernières étaient contenues dans des dizaines de flacons d'analyse d'urine.

Il a fait une trouvaille plutôt angoissante. Alors qu'il était en train de ranger son jardin la semaine dernière, un habitant de Calais a découvert dans une allée plus de 200 dents humaines contenues dans des dizaines de flacons d'analyse d'urine. "Je me suis demandé ce que ça pouvait faire là. J'ai regardé à l'intérieur et j'ai vu qu'il avait des dents humaines dans tous les flacons", a-t-il confié à Nord Littoral. Et d'ajouter: "Je vous dis pas la réaction que j'ai eue quand j'ai vu ça. J'avais même peur d'en retrouver d'autres par la suite".

Perturbé par ce qu'il venait de voir, l'homme a donc rapidement appelé les forces de l'ordre pour leur faire part de sa découverte. "J'ai eu quelqu'un au commissariat de Calais qui m'a affirmé qu'une patrouille allait arriver pour constater la découverte", a-t-il ajouté. Seulement voilà: faute d'effectif suffisant, aucun policier ne s'est rendu sur place. Au téléphone, la police lui a simplement recommandé de jeter toutes les dents à la poubelle. Conseil qu'il a bien entendu suivi.

L'homme à l'origine de la découverte a toutefois fait des photos afin de les montrer à un dentiste et tenter d'en savoir un peu plus sur cette trouvaille. Et selon le spécialiste de santé interrogé, "les dents sont en bon état, et pourraient provenir des extractions multiples faites en milieu hospitalier. Normalement, il existe une procédure d’élimination spécifique. Peut-être qu’un personnel s’en est emparé pour faire une blague de mauvais goût".

Suite à cette découverte, le mystère reste donc entier. Seule indice: l’inscription "Laboratoire d’analyses, Hazebrouck” était inscrite sur la plupart des flacons. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un Calaisien a fait une découverte improbable dans son jardin. (image d'illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-