Calvados: la SNCF condamné pour la mort d'une adolescente de 17 ans

Calvados: la SNCF condamné pour la mort d'une adolescente de 17 ans

Publié le 07/02/2017 à 11:51 - Mise à jour à 11:53
©Eldelinux/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): ET
-A +A

En juillet 2010 Justine, une adolescente âgée de 17 ans, est percutée par un train alors qu'elle traversait une voie sur un passage aménagé à Audrieu une petite ville du Calvados entre Caen et Bayeux. Le tribunal correctionnel de Caen a reconnu la SNCF responsable de l'accident au civil ce mardi.

Alors qu'elle allait rejoindre son petit ami, Justine une adolescente de 17 ans est "broyée" par un train pendant qu'elle traversait une voie sur un passage aménagé à Audrieu dans le Calvados, sous les yeux du jeune homme. Le procès se terminait ce mardi 7 au matin pour les proches de la jeune fille percutée par une locomotive lancée à plus de 140 km/h alors qu'elle traversait la voie en juillet 2012.

La SNCF a été relaxée au pénal mais au civil, elle devra verser des dommages et intérêts à la famille de la jeune fille: 35.500 euros à la mère de Justine, 18.750 euros à chacun des trois frères et sœurs et 11.250 euros au beau père. La mère a dit être "dégoutée" de ce verdict trop clément selon elle, et a rappelé qu'à l'heure actuelle le franchissement de la voie à Audrieu ne se faisait plus par un passage plancher (au même niveau que la voie) mais par une passerelle.

L'absence de signalétique explicite a été mise en cause par la procureure de la République lors de l'audience, l'avocat de la famille de la victime Me Gabriel Sibout a dénoncé cette négligence dans sa plaidoirie: "Imagine-t-on un passage piétons au milieu d'une autoroute? C'est ce que l'on a fait à Audrieu avec des trains à 150 km/h. Une négligence énorme".

Mais le gestionnaire d'infrastructures SNCF Réseau s'est défendu en rappelant qu'entre 2010 et 2014, 29 accidents mortels avaient eu lieu en France (hors suicides) sur des traversées de voies ferrées dont 28 d'entre elles étaient équipées de pictogrammes visibles.

Auteur(s): ET

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le train avait percuté la jeune fille à plus de 140 km/h

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-