Cambriolé, il appelle la police… qui découvre sa plantation de cannabis

Cambriolé, il appelle la police… qui découvre sa plantation de cannabis

Publié le 04/08/2018 à 15:00
© JOSEPH EID / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un habitant d'Epône dans les Yvelines a été arrêté jeudi pour détention de cannabis alors qu'il avait appelé la police pour constater un cambriolage.

Il a eu un bon réflexe qui lui a finalement coûté cher. Un particulier, habitant à Epône dans les Yvelines, a été victime d’une tentative de vol par effraction jeudi 2 au soir. Comme le rapporte France Bleu Paris, qui révèle l'information, l’homme de 52 ans a immédiatement appelé les forces de l'ordre.

Seulement voilà, il possédait des choses qu'il aurait préféré que les policiers ne trouvent pas. En effet, à leur arrivée, les fonctionnaires de la brigade anticriminalité (Bac) sont entrés dans le logement, pour s’assurer que le cambrioleur ne s’y trouve pas. Toutefois, en visitant les lieux, les fonctionnaires de police se sont rendus dans le grenier et sont tombés sur une production de plusieurs plants de cannabis.

Voir - Seine-Saint-Denis: par erreur, il livre 70kg de cannabis à des policiers

Le propriétaire des lieux a alors interpellé par les forces de l'ordre qui le conduisent en garde à vue pour production et détention de produits stupéfiants. Selon une source proche de l'enquête, l'homme aurait déclaré que les plants étaient uniquement destinés "à sa consommation personnelle". 

Lors d'une perquisition approfondie, les policiers ont mis la main sur plus de plants de cannabis et également que 200 grammes d’herbe conservés dans une boîte en fer.

Le cambrioleur, quant à lui, avait été mis en fuite par le propriétaire des lieux est toujours dans la nature ce samedi 4.

Lire:

Des élus et des médecins demandent la légalisation du cannabis à usage médical

Cannabis: 3 personnes arrêtées après des perquisitions dans des "coffee shop" parisiens

Les Français de plus en plus favorables à une autorisation régulée du cannabis

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un quinquagénaire a été arrêté dans les Yvelines pour production et possession de produits stupéfiants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-