Cambrioleur tué en Isère: le couple avait été surpris dans son lit par les malfaiteurs

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Cambrioleur tué en Isère: le couple avait été surpris dans son lit par les malfaiteurs

Publié le 05/06/2016 à 11:40 - Mise à jour à 11:49
©Bohac Yann/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quatre cambrioleurs ont été surpris par un membre de la famille, située à Bonnefamille, entre Bourgoin-Jallieu et Lyon dans la nuit de vendredi à samedi. L'un d'eux a été tué par le père de famille. Le procureur de la République a appelé à la prudence sur la question de la légitime défense.

Les circonstances de la mort cambrioleur âgé de 48 ans dans la nuit de vendredi 2 à samedi 3 à Bonnefamille dans l'Isère se précisent. Matthieu Bourrette, procureur de la République de Vienne en charge de l'enquête, est revenu, samedi en début de soirée, sur les faits qui ont conduit à ce drame.

Selon ce dernier, le couple de sexagénaires visé par le cambriolage a été surpris dans son lit, puis agressés, par "trois ou quatre" cambrioleurs qui leur ont intimé l'ordre de rester coucher, "en leur imposant la tête face contre les oreillers".

Vraisemblablement, c'est le fils de la famille, qui vit dans une maison voisine, qui a tiré les premiers coups de feu, alerté par les cris et les appels au secours de sa mère. Le premier tir aurait atteint le volet de la chambre du couple, dans le but affiché de faire fuir les cambrioleurs.

Après s'être débattu et soustrait la menace des malfaiteurs, c'est au tour du père de famille de s'emparer de son arme alors que les cambrioleurs prennent la fuite. Là, il tire deux coups de feu successif, l'n en l'air et l'autre en direction de la victime "qui faisait mine de revenir vers lui" selon le témoignage du père. Grièvement blessé, le cambrioleur a tenté de regagner sa voiture après avoir escaladé le portail. C'est au volant du véhicule qu'il a été retrouvé inanimé.   En arrêt cardiaque à l'arrivée des secours, le cambrioleur est décédé en dépit de l'assistance des pompiers, arrivés sur place, qui ont tenté en vain de le ranimer.

Lors de son audition en garde à vue, "le fils du couple agressé a indiqué avoir tiré à trois reprises sur le véhicule en question, sans savoir qu'il était occupé", dans le but de "neutraliser le véhicule et d'empêcher les voleurs de repartir". La garde à vue du père et de son fils a été prolongée samedi soir pour procéder à de nouvelles auditions."En l'état, aucun élément déterminant ou définitif ne peut être avancé, et toutes les hypothèses méritent d'être étudiées", a souligné Matthieu Bourrette, appelant à la prudence sur la question de la légitime défense . Deux procédures judiciaires sont ouvertes, l'une pour "homicide volontaire", la seconde pour "tentative de vol par effraction avec violences et en réunion". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les circonstances de la mort cambrioleur âgé de 48 ans dans la nuit de vendredi 2 à samedi 3 à Bonnefamille dans l'Isère se précisent.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-