Canicule près d'Angoulême: quatre enfants hospitalisés en hyperthermie, que faire pour éviter le malaise?

Canicule près d'Angoulême: quatre enfants hospitalisés en hyperthermie, que faire pour éviter le malaise?

Publié le 22/06/2017 à 19:01 - Mise à jour à 19:02
© PASCAL GUYOT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le Sud-Ouest de la France est grandement touché par la canicule. Ce jeudi, quatre enfants de sept à douze ans en situation d'hyperthermie ont été évacués vers le centre hospitalier d'Angoulême. D'autres élèves ont été pris de malaise. Quelques conseils pour se prémunir des coups de chaud.

A Nersac, près d'Angoulême, la température est montée si haut ce jeudi 22 que des élèves de l'école de cette commune d'environ 2.500 habitants se sont sentis mal. Les secours ont dû intervenir à la pause déjeuner et ont décidé d'évacuer quatre enfants entre sept et douze ans vers le centre hospitalier d'Angoulême. Ils souffraient d'hyperthermie selon une information révélée par le quotidien Sud-Ouest. Deux d'entre eux ont particulièrement inquiétés les pompiers. Et les quatre devaient rester hospitalisés jusqu'à être bien réhydratés.

L'hyperthermie, telle que sa définition l'indique, est une élévation anormale de la température du corps au-dessus de sa valeur habituelle, qui est de 37°C chez l'être humain.

A chaque canicule, l'inquiétude de la survenue de cas d'hyperthermie revient. Même si l'épisode de fortes chaleurs peut être relativement court, il est recommandé d'être très vigilant. Surtout de faire très attention aux jeunes enfants, aux personnes âgées et aux malades, qui ne boivent pas forcément autant qu'ils le devraient.

 > Quels sont les symptômes d'hyperthermie?

Si chez ces personnes sensibles, la sensation de soif devient trop intense, une fatigue extrême se fait ressentir, le sujet présente des difficultés à s'exprimer, des maux de tête apparaissent avec une sensation de vertige, il faut alors prévenir les secours avant que la situation s'aggrave et que la déshydratation soit trop importante.

 > Comment éviter le coup de chaud?

Pour se prémunir de tout malaise et problème de santé lié aux fortes chaleurs, il est recommandé de boire beaucoup d'eau, mais pas trop froide, et d'éviter les boissons sucrées ou caféinées. Il faut aussi régulièrement se mouiller le visage et les avant-bras avec, par exemple, un brumisateur ou un gant de toilette humide. Pensez également à bien ventiler la pièce dans laquelle vous vous trouvez à l'aide d'un ventilateur ou, mieux, d'une climatisation.

Il est aussi conseillé de mettre des vêtements légers en pleine canicule et de rester à l'ombre le plus possible. Ne pas pratiquer de sport aux heures les plus chaudes est grandement recommandé. Se nourrir correctement, avec des fruits et légumes gorgés d'eau, permet aussi d'éviter tout risque de déshydratation. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Nersac, quatre enfants en situation d'hyperthermie ont dû être hospitalisés pour être réhydratés. (illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-