Canicule: une directrice d'école demande de pouvoir fermer les établissements jeudi et vendredi

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Canicule: une directrice d'école demande de pouvoir fermer les établissements jeudi et vendredi

Publié le 24/06/2019 à 17:20 - Mise à jour à 17:27
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une directrice d'école de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a lancé un cri d'alarme ce lundi 24 sur Franceinfo: elle a demandé de pouvoir fermer les établissements qui le souhaitent jeudi et vendredi, n'ayant pas elle même les moyens de prendre en charge des enfants par une chaleur caniculaire.

C'est un cri d'alarme que pousse une directrice d'école et représentante syndicale dans les pages de Franceinfo ce lundi 24. La fonctionnaire de l'Education nationale craint en effet les effets désastreux de la chaleur torride annoncée pour jeudi et vendredi dans son établissement alors que les recommandations officielles à destination des chefs d'établissement semblent bien dérisoires par rapport aux températures prévues.

Catherine Da Silva, directrice d'école de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), s'alarme du manque de capacité logistique de son établissement pour prendre en charge de jeunes enfants par des chaleurs flirtant avec les 40 degrés. "Personne ne s’est demandé si nos ventilateurs ou nos volets fonctionnaient. Personne n’est venu livrer de thermomètre. Dans mon école, on a 130 élèves à un étage avec deux robinets... et ma question c’est comment on fait pour tous les rafraîchir?" s'alarme-t-elle.

La directrice explique aussi que les recommandations du ministère sont visiblement déconnectées de la réalité, comme cet appel à garder les enfants "dans une ambiance fraîche". "Vous savez, les jeux d'eau il faudrait en avoir, nous sommes une école, pas un centre de loisirs, on n'a même pas de tuyau d'arrosage. Même si c'était le cas, après, le sol est mouillé, donc se pose la question de la sécurité. Tout cela est à préparer, sauf que rien n'a été fait".

Lire aussi: La chaleur monte sur la France, 53 départements en vigilance canicule

Cette responsable d'établissement appelle donc à la possibilité de fermer son établissement jeudi et vendredi, les deux jours les plus chauds de la semaine, expliquant que "la chaleur va s’accumuler dans les bâtiments, à l’extérieur et on ne tiendra pas jeudi et vendredi. Les enfants seraient mieux chez eux, allongés, à boire et aller aux toilettes quand ils veulent. Plutôt qu’avec nous où il faut partager quatre toilettes et deux robinets".

Difficile de savoir si le ministère entendra sa demande, mais celui-ci a annoncé dans l'après-midi une première mesure radicale directement liée à la canicule: le report des examens du brevet de collèges prévus jeudi 27 et vendredi 28.

Voir aussi:

Face à la canicule, l'économie française s'organise pour éviter le coup de chaud

Quoi manger pendant la canicule pour supporter la chaleur?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La canicule s'annonce difficile dans les écoles jeudi et vendredi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-