Cantal: contrôlé une 17e fois sans permis, il est condamné à le passer

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Cantal: contrôlé une 17e fois sans permis, il est condamné à le passer

Publié le 30/03/2018 à 07:35 - Mise à jour à 07:36
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 37 ans, contrôlé le week-end dernier à cause d'un franchissement de ligne continue dans le Cantal, a été condamné à de la prison ferme. Et comme ça faisait la 17e fois qu'il était arrêté sans permis de conduire, le juge a décidé de l'obliger à passer l'examen.

Une condamnation peu commune pour un repris de justice peu commun. Le tribunal d'Aurillac a condamné lundi 26 à six mois de prison ferme un homme de 37 ans, originaire de Montpellier, qui était présenté à un juge en comparution immédiate.

Le samedi d'avant, cet individu avait été arrêté par les gendarmes au volant de sa voiture, après avoir franchi une ligne continue au niveau de Neussargues-en-Pinatelle dans le Cantal. Sauf que s'il avait un volant entre les mains, il n'avait pas le permis en poche. Pour la simple et bonne raison qu'il ne l'a jamais passé de sa vie.

Selon La Montagne, qui a révélé l'information, c'était même la 17e fois que cet individu était arrêté en voiture et sans permis donc. "À un moment, il faut dire stop", s'est exclamé le procureur Marc Rous lors de l'audience de lundi.

Lire aussi: drogué, il obtient son permis mais se le fait retirer 4 heures après

Le juge a alors décidé de le condamner à un an de prison dont six mois avec sursis (auxquels il faut ajouter deux ans de mise à l'épreuve) et l'a obligé, à sa sortie, à passer (enfin) l'examen du permis de conduire.

Une option presque pédagogique. A noter que le maximum légal infligé pour ce genre d'affaires est de deux ans de prison ferme.

Le défaut de permis n'est pas son seul péché mignon. Cet homme est un repris de justice multirécidiviste. Il sortait tout juste d'un séjour en prison et avait, avant celle-là, 39 mentions à son casier judiciaire dont vols, dégradations, stupéfiants, conduites sans permis et menaces.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un Montpelliérain âgé de 37 ans a été contrôlé pour la 17e fois sans permis de conduire. Il a été condamné à de la prison ferme et l'obligation de passer l'examen.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-