Carcassonne: la femme retrouvée brûlée avec une balle dans la tête a été identifiée

Carcassonne: la femme retrouvée brûlée avec une balle dans la tête a été identifiée

Publié le 10/10/2017 à 16:59 - Mise à jour à 17:08
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La justice a dévoilé ce mardi l'identité de la femme retrouvée morte d'une balle dans la tête, son cadavre calciné, sur une route non loin de Carcassonne. Malgré cette avancée, le mystère reste entier.

L'identité de la victime restait mystérieuse, du moins jusqu'à ce mardi 10 et l'annonce faite par le procureur de la République de Narbonne. La femme dont le corps a été retrouvé calciné dimanche 24 septembre dans un fossé sur une route au sud-ouest de Carcassonne a été formellement identifiée. La malheureuse s'appelle Myriam Fedou Bonsirven. Agée de 38 ans c'est une sans domicile fixe, sans profession connue, originaire du Tarn.

La trentenaire était la mère de deux enfants âgés de 14 et 11 ans qui ont été placés tous les deux en foyer suite à une décision d'un juge des enfants. Le placement était effectif "depuis peu" assure le procureur.

L'identifuication de la victime devrait aider à faire avancer l'enquête pour comprendre ce qui est arrivé à cette femme dont le corps a été retrouvé en outre avec une balle logée en pleine tête. Une information judiciaire pour "arrestation, enlèvement et séquestration suivi de mort" a été ouverte à Narbonne. Elle fait suite à une première enquête ouverte pour "homicide volontaire".

L'enquête s'annonce cependant complexe. Le profil social très défavorisé de la victime ne semble pas avoir permis d'orienter les enquêteurs et l'investigation semble patiner face au manque d'indices. A priori, presque trois semaines après la découverte du cadavre, aucun suspect n'a été auditionné. De nouvelles expertises sont en cours pour essayer de savoir d'où vient le projectile retrouvé dans la boîte crânienne de la mère de famille.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes continuent leur enquête pour comprendre pourquoi Myriam Fedou Bonsirven a été assassinée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-