Carcassonne: une sexagénaire retrouvée morte et en partie dénudée sous un wagon près de la gare

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Carcassonne: une sexagénaire retrouvée morte et en partie dénudée sous un wagon près de la gare

Publié le 10/01/2017 à 14:43 - Mise à jour à 14:57
©Bohac Yann/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le corps d'une femme de 61 ans a été retrouvée gisant sous un wagon près de la gare de Carcassonne. Elle portait des marques de blessures au niveau de la tête.

C’est un agent de la SNCF qui a fait l’horrible découverte lundi 9 en fin de matinée. Non loin de la gare de Carcassonne, sur la zone où sont entreposé des matériels ferroviaires, un cadavre de femme en grande partie dénudé a été découvert, reposant sous un wagon.

Et la piste de l’homicide semble déjà privilégiée, la presse locale rapportant que le corps présentait des traces de coups, notamment au niveau du visage. L’enquête a été confiée aux policiers de la brigade de sûreté urbaine de Carcassonne. Selon les premiers éléments dévoilés, il semblerait que le cadavre a été transporté dans cette friche industrielle.

La femme en question serait âgée de 61 ans et résidente de la préfecture de l’Aude. "Cette personne vivait seule à Carcassonne, était célibataire et sans enfants" déclare le procureur au journal Le Parisien. Ce dernier précise d’ailleurs que le sexagénaire "avait été vue vivante pour la dernière fois le samedi 7 janvier, au cours de la matinée, avant que son corps ne soit découvert le lundi 9 janvier".

Une autopsie devrait être effectuée jeudi 11 pour déterminer la cause exacte du décès. Les enquêteurs se veulent en effet prudents: "A ce stade, il n'y a pas de causes évidentes de la mort. On a constaté des plaies au niveau des mains et de l'arcade sourcilière mais, en l'état des investigations, on ne peut pas imputer ces plaies à des faits de violence" expliquent les autorités en charge des investigations.

D’autant que cette affaire en rappelle étrangement une autre: mercredi 4, le corps d’une femme avait déjà été retrouvé à Bize-Minervois, à une cinquantaine de kilomètres de Carcassonne. Le cadavre était défiguré.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La brigade de sûreté urbaine de Carcassonne a été chargée de l'enquête.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-