Carcassonne: une tonne d'armes et de munitions saisies, 3 interpellations

Carcassonne: une tonne d'armes et de munitions saisies, 3 interpellations

Publié le 05/03/2019 à 06:59 - Mise à jour à 07:00
© Jody AMIET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Plus de 200 armes et 770 kilos de munitions ont été saisies mercredi 27 près de Carcassonne chez un garagiste qui participaient à un réseau de trafic d'armes international. Deux autres personnes ont été interpellées.

 

C'est un coup de filet d'une grande envergure qu'ont réussi la police judiciaire de Perpignan et la douane judicaire de Toulouse. Près d’une tonne d’armes et de munitions ont été saisies fin février à Carcassonne et dans ses environs, chez trois personnes qui semblent appartenir à un réseau de trafic international avec des ramifications aux Etats-Unis et dans d'autres pays européens.

"Plus de 130 armes de catégorie C soumises à déclaration, 770 kilos de munitions, 350 chargeurs ainsi que des casques de vision nocturne ou encore des lunettes de tirs ont été mis au jour. La valeur totale des matériels saisis est estimée à près de 200.000 euros, selon le ministère", précise Europe 1 qui révèle l'information. A noter que les forces de l'ordre ont également mis la main sur 54 armes de guerre, dont des fusils d'assaut de type kalachnikov et des pistolets-mitrailleurs Uzi.

Lire aussi - Nantes et Angoulême: des dizaines d'armes de gros calibre saisies

C'est grâce à l'interception d'un colis par les douanes en Haute-Savoie, contenant un fusil d’assaut, un pistolet semi-automatique et des pièces de mitrailleuse, que les enquêteurs ont pu remonter la piste de cet atelier clandestin de reconditionnement et de remise en état d'armes importées par le réseau depuis l'étranger.

Âgés de 47, 50 et 54 ans, "trois hommes, un responsable de sécurité, un ambulancier et un garagiste chez qui les armes ont été retrouvées", ont été mis en examen dimanche notamment pour "acquisition, détention et cession en réunion de munitions et d'armes de catégories A, B et C" ainsi que pour "association de malfaiteurs", a fait savoir le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux. Deux d'entre eux ont été placés en détention provisoire et le troisième placé sous contrôle judiciaire, a précisé le magistrat.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a adressé ses félicitations aux services de l'Etat concernés par ce coup de filets dans un communiqué.

Voir:

Ils embarquent dans un ferry à Ouistreham avec des armes de guerre

Boulogne-sur-Mer: 500 armes de guerre "prêtes à servir" saisies chez un particulier (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plus de 200 armes et 770 kilos de munitions ont été saisies mercredi 27 près de Carcassonne chez un garagiste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-