Cargo à la dérive: l'opération de remorquage "est un succès"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Cargo à la dérive: l'opération de remorquage "est un succès"

Publié le 01/02/2016 à 14:02 - Mise à jour à 14:09
©Loïc Bernardin / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

L'ultime tentative pour tenter de remorquer le cargo "Modern Express", qui menaçait de s'échouer sur les côtes landaises, "est un succès" vient d'annoncer la préfecture maritime de l'Atlantique. La priorité est désormais de trouver un port d'accueil.

"L'opération de la dernière chance" pour remorquer le cargo à la dérive Modern Express, qui menace de s'échouer sur les côtes landaises, "est un succès", a annoncé ce lundi après-midi la préfecture maritime de l'Atlantique. Le Centaurus, un remorqueur espagnol avec lequel le roulier avait été connecté en fin de matinée à une quarantaine de kilomètres des côtes, "a réussi à le pivoter, à lui mettre le nez vers le large, et il a commencé le remorquage", a indiqué le capitaine de frégate Louis-Xavier Renaux, porte-parole de la préfecture, lors d'un point-presse à Brest.

"Le convoi fait actuellement route vers l'ouest à 3 noeuds" (5,5 km/h), a-t-il précisé, indiquant que la priorité des experts était désormais d'éloigner le cargo de 164 mètres de long des côtes pour "se donner de la marge". Car, selon la préfecture, la remorque utilisée, "plus souple, plus facile, plus maniable", peut "casser", notamment en raison de la houle qui restait importante en début d'après-midi avec des creux de 2,50 à 3 mètres de haut, et de la force de traction. "Si la remorque casse dans l'heure qui vient, on sera dans la même situation que ce (lundi) matin", a averti le capitaine de frégate. Il faudra alors "repasser une remorque aujourd'hui" pour que le navire ne s'échoue pas, a-t-il ajouté, indiquant que les conditions météo restaient favorables, le cas échéant, pour une nouvelle tentative.

La préfecture maritime a également salué le "courage" des intervenants de l'opération, "des sauveteurs d'exception, des grands marins", soulignant notamment le travail de "précision" des deux remorqueurs espagnols présents sur place, et les pilotes chargés des hélitreuillages des experts. Cinq navires sont présents sur place pour la délicate opération: la frégate de lutte anti-sous-marine "Primauguet" avec à son bord un hélicoptère Lynx; deux remorqueurs espagnols, l'"Abeille Bourbon", remorqueur de la Marine Nationale, ainsi qu'un bâtiment de dépollution.

Les ports possibles pouvant servir de "port refuge" ne sont "pas encore définis", a répété le capitaine Renaux, ajoutant cependant que des plans d'eau calmes, nécessaires pour stabiliser le navire en vue de son redressement, "il y en a sur les côtes françaises et il y en a sur les côtes espagnoles".

Le Modern express, cargo récent (2001) immatriculé au Panama, naviguait du Gabon vers Le Havre lorsqu'il a émis mardi 26 un signal de détresse à 280 kilomètres de la pointe Nord-Ouest de l'Espagne, à la suite d'une forte gîte, probablement due à un désarrimage de sa cargaison. Ses 22 hommes d'équipage, Philippins, avaient été évacués par des hélicoptères espagnols.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'opération de remorquage du cargo "Modern Express" est un succès.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-