Carnaval de Guadeloupe: une camionnette percute la foule: 21 blessés dont 2 enfants

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 06 mars 2019 - 08:29
Image
Samu, médecins de garde, pompiers… Appellera-t-on bientôt un seul numéro pour toutes les urgences? Alors que le gouvernement doit trancher cet été, cet éternel débat, toujours vif entre professionnels
Crédits
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
Une vingtaine de personnes, dont deux enfants, ont été blessés lors du carnaval à Base-Terre (Guadeloupe) lundi 4.
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives

Une vingtaine de personnes, dont deux enfants, ont été blessés lors du carnaval à Base-Terre (Guadeloupe) lundi 4. Une camionette a percuté la foule de façon involontaire semble-t-il. 

La fête s'est transformée en cauchemar à Basse-Terre en Guadeloupe à l'occasion du Lundi Gras du carnaval (mardi en métropole). Une camionnette a percuté la foule des fêtards, faisant 21 blessés dont deux enfants, un petit garçon de 4 ans et une fillette de 11 ans qui souffrent de fractures multiples. Ils ont été évacués au CHU de Pointe-à-Pitre dans la nuit pour entrer en chirurgie pédiatrique après avoir été pris en charge dans un premier temps à Basse-Terre.

Selon les premières informations disponibles, le conducteur aurait perdu le contrôle de son véhicule en raison d'un système de freinage défaillant, a percuté un groupe de badauds qui assistaient à la fin du défilé. Les blessés adultes ont tous été pris en charge au centre hospitalier de Basse-Terre. A l'exception des enfants qui ont été touchés, ils sont tous sortis de l'hôpital. Un chirurgien et un médecin qui assistaient au défilé ont été témoins de l'accident et ont pu prodiguer les premiers soins aux personnes les plus gravement touchés.

Lire aussi - Guadeloupe : six personnes dont au moins un enfant meurent dans un incendie à Saint-François

Une enquête a été ouverte, pour blessures involontaires, et confiée au commissariat de Basse-Terre. Elle doit déterminer si le conducteur du véhicule était en état d’ébriété.

À Basse-Terre, le défilé du Mardi Gras qui clôt presque deux mois de festivités carnavalesques n’a pas été annulé. "L'accident a toutefois créé un grand émoi dans la population, tant dans les deux groupes de carnaval qu'auprès du public très nombreux de même qu'au niveau des organisateurs de la Fédé de Basse-Terre", précise une radio locale.

Voir:

Orly: suspecté d'avoir renversé une fillette, il tente de s'enfuir en Guadeloupe