Castres: un camp de gens du voyage entraîne la fermeture de la gare

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Castres: un camp de gens du voyage entraîne la fermeture de la gare

Publié le 19/10/2015 à 19:26 - Mise à jour à 19:44
©Stevens Frédéric/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La gare SNCF de Castres est fermée depuis près de deux semaines en raison de la présence à proximité d’un camp illégal de gens du voyage accusés de nombreuses incivilités.

Cela fait 14 jours d'un long bras-de-fer s'est engagé entre la municipalité de Castres et un groupe de gens du voyage qui se sont installé sur la commune. La gare de la ville est fermée en raison de la présence à proximité d'un camp illégal de gens du voyage accusés de nombreuses incivilités, d'après la SNCF et la mairie.

Actes de malveillances, plaques de béton sur les voies, altercations avec les voyageurs: les problèmes se sont multipliés, a annoncé l'entreprise pour expliquer la fermeture de la gare . C'est à la suite d'une détonation d'origine indéterminée que les agents SNCF ont fait valoir leur droit de retrait, selon le service de communication.

Résultat: la circulation ferroviaire, soit 22 trains, est interrompue et un service d’autocars de substitution mis en place entre Mazamet et Lavaur. Le tribunal de grande instance de Castres a ordonné le 7 octobre dernier l’expulsion des gens du voyage installés à une cinquantaine de mètres des voies dans un bois, dans un camp qui, selon la préfecture du Tarn, regroupe une vingtaine d’adultes et autant d’enfants.

Du côté de la mairie, l'élu local, Pascal Bugis (LR) a expliqué que "ce n’est pas à moi de leur mettre à disposition un terrain avec eau et électricité gratuites". En effet, le problème est apparu après la fermeture pour cause de travaux de l’aire d’accueil des gens du voyage, le camp de la Vivarié. Selon le maire, les travaux dureront "plusieurs mois car l’aire est un champ de ruines". "J’ai demandé le recours à la force publique. Il n’y a eu aucune évacuation", a-t-il déploré.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un campement de gens du voyage a entraîné la fermeture de la gare de Castres (image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-