Ces deux jumelles ont célébré leurs 104 ans (chacune)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

Ces deux jumelles ont célébré leurs 104 ans (chacune)

Publié le 13/02/2016 à 14:06 - Mise à jour à 14:21
©GuillaumeSouvant/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Paulette Olivier et Simone Thiot sont nées le 30 janvier 1912. Alors qu'elles viennent de célébrer leurs 104 ans dans leur maison de retraite d'Onzain, dans le Loir-et-Cher, les jumelles, en pleine forme, battent peut-être un record mondial.

Cheveux longs, queues de cheval, fines lunettes dorées sur le nez, Paulette et Simone se prêtent volontiers aux photos: "ça nous fait un divertissement! Nous sommes très gâtées", disent-elles en chœur en montrant les fleurs offertes pour leurs 104 ans par la municipalité et les résidents de la maison de retraite Les Bois Blancs à Onzain (Loir-et-Cher).

Paulette Olivier et Simone Thiot sont deux soeurs jumelles nées sous le signe du Verseau, le 30 janvier 1912 à 11h, à Limeray (Indre-et-Loire), de Joseph Lamolie, charpentier, et de son épouse Marie, couturière. Faute de confirmation officielle comme c'est souvent le cas en la matière, il est difficile de les sacrer "jumelles les plus âgées de France", mais ce titre leur échoit probablement... Certains assurent même qu'elles détiennent le record mondial.

Leurs débuts dans la vie auguraient pourtant mal de leur longévité: "nous étions des prématurées. Attendues en mars nous sommes nées en janvier. On nous donnait peu de chance de survie. Je ne pesais pas un kilo. Et toi, à peine trois livres. Nous sommes restées quatre mois dans la ouate", sourit Simone, qui se déplace sans déambulateur. Paulette, veuve à 36 ans, a été coiffeuse durant 15 ans à Tizi Ouzou en Algérie puis à Paris. Simone, couturière dans le Loir-et-Cher comme leur mère, a perdu son mari lorsqu'elle avait 64 ans. Elles n'ont pas d'enfant.

Les sœurs, dont le frère unique est décédé accidentellement à 99 ans, sont persuadées que leur fusion depuis toujours est à l'origine de leur longévité hors normes. "Nous sommes encore vivantes car nous avons toujours été proches. Nous gardons notre indépendance car nous avons chacune notre chambre, mais il n'y a que le couloir à traverser pour se voir et parler. On plaint les personnes âgées qui sont seules et n'ont pas de visite", commentent-elles.

Paulette et Simone s'intéressent à l'actualité, lisent, regardent la télé et apprécient la musique... Simone écrit aussi régulièrement des poèmes qu'elle consigne dans un cahier. Autres secrets ? Là-encore, elles répondent en chœur: "une vie simple. Pas d'excès. Pas d'alcool. Et beaucoup de sport. Nous avons fait très longtemps de la gymnastique et énormément de vélo. Quasi quotidiennement", expliquent les deux soeurs.

Rémy Cointrel directeur de l'Ehpad Les Bois Blancs, géré par la Mutualité Française Centre-Val-de-Loire (MFCVL), ne tarit pas d'éloges sur les stars de l'établissement qu'il s'emploie à protéger des curieux. "Elles ont 104 ans, mais on dirait des petites filles. Elles sont en pleine forme, pétillantes, ont beaucoup d'esprit, sourient sans cesse et parlent dans un français impeccable", vante-t-il. Paulette et Simonne apprécient le compliment sans se départir d'un brin d’humour: "merci ! Nous aimerions que nos parents soient encore-là pour entendre ça. Ils seraient fiers et contents".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Simone Thiot (g) et Paulette Olivier (d) dans leur maison de retraite Les Bois Blancs à Onzain (Loir-et-Cher).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-