Champs-Elysées: qui était Adam Djaziri, l'homme mort après avoir lancé son véhicule sur une voiture de gendarmes mobiles?

Champs-Elysées: qui était Adam Djaziri, l'homme mort après avoir lancé son véhicule sur une voiture de gendarmes mobiles?

Publié le 20/06/2017 à 16:38 - Mise à jour à 16:51
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Lundi, un homme a foncé en voiture sur un véhicule de gendarmes mobiles, en plein après-midi sur les Champs-Elysées. Adam Djaziri n'a fait aucune victime, à part lui même, mais sa mort soulève des questions auxquelles l'enquête en cours devra répondre.

Adam Djaziri a foncé lundi 19 dans un véhicule de gendarmes mobiles avec sa voiture remplie d'une bonbonne de gaz et d'armes, sur les Champs-Elysées à Paris. Son acte terroriste, qui n'a pas encore été revendiqué, n'a pas fait de victimes sinon lui-même.

Cet islamiste radicalisé, qui a succombé à ses blessures peu après l'attaque, était âgé de 31 ans. Originaire de l'Essonne, il était le cadet de sa fratrie composée de trois frères et une sœur. Sa famille, avec laquelle il vivait au Plessis-Pâté est réputée pour être salafiste.

Adam Djaziri n'avait aucun antécédent judiciaire mais faisait l'objet d'une fiche S depuis 2015. Plusieurs voyages en Turquie avaient éveillé la curiosité des autorités. Interrogé, l'intéressé avait justifié ces trajets en invoquant des motifs professionnels. Les passages par la Turquie sont souvent privilégiés par les candidats au djihad c'est pourquoi son profil avait intéressé les enquêteurs.

Le pavillon dans lequel il vivait en famille a été perquisitionné suite à sa tentative d'attentat. Son père, son ex-femme, son frère et la compagne de celui-ci ont été interpellés. Au moins neuf armes ont aussi été retrouvées à cet endroit. Pour chacune d'elles Adam Djaziri disposait d'un permis. Parmi elles, deux pistolets et une carabine, soumis à une réglementation particulière.

Adam Djaziri était licencié à la Fédération française de tir depuis six ans exactement, et disposait d'une autorisation de détention d'armes en règle

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Adam Djaziri a trouvé la mort dans la tentative d'attentat qu'il a perpétré lundi 19.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-