Charente-Maritime: une fillette retrouvée en pleurs près du cadavre de sa mère

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Charente-Maritime: une fillette retrouvée en pleurs près du cadavre de sa mère

Publié le 27/08/2019 à 17:07
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une jeune femme de 32 ans a été retrouvée morte dans son appartement vendredi 23 août à Saintes (Charente-Maritime). Des passants ont été alertés par les cris et les pleurs de sa fille, âgée de moins de deux ans, qui se trouvait à côté du cadavre quand les secours sont arrivés.

Une petite fille de moins de deux ans a été retrouvée en pleurs à côté du corps de sa mère, probablement morte depuis plusieurs heures, vendredi dans un appartement rue de l'Adieu à Saintes.

Selon l'information rapportée par Sud-Ouest, des passants ont donné l'alerte en entendant les cris de la fillette. En arrivant, les secours l'ont retrouvée en larmes près du cadavre. Elle a été immédiatement prise en charge et admise à l'hôpital au service pédiatrie.

La mère, âgée de 32 ans, souffrait de graves problèmes de santé liés à son addiction. Mais une autopsie devait être pratiquée lundi pour confirmer si elle avait bien succombé à une overdose ou était décédée autrement.

Lire aussi: Une petite fille de 7 ans sauve son père en composant le 18

Le père étant en prison depuis plusieurs semaines (la raison et la durée de son incarcération ne sont pas connues), la petite fille a été placée provisoirement en famille d'accueil. Un juge pour enfants a été saisi et chargé de prendre les décisions concernant son avenir, pour la protéger.

Voir aussi:

Un enfant sauvé alors qu'il voulait sauter du 4ème étage pour rejoindre sa mère

Elle sauve la vie de sa petite fille en la rattrapant par les pieds (vidéo)

Haute-Savoie: un père se noie en voulant sauver sa fille tombée à l'eau

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une petite fille de presque deux ans a été retrouvée en pleurs, vendredi à Saintes (Charente-Maritime), à côté du cadavre de sa mère.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-