Châtellerault: bagarre générale à la piscine, 600 personnes évacuées

Châtellerault: bagarre générale à la piscine, 600 personnes évacuées

Publié le 01/07/2019 à 16:11 - Mise à jour à 16:23
© MARIUS BECKER / DPA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Samedi 29 juin, en pleine canicule, le centre aquatique de Châtellerault (Vienne) a été évacué suite à une bagarre entre une vingtaine de jeunes. Les autorités municipales craignaient que la bousculade ne dégénère. 

La chaleur a poussé massivement les usagers vers ce point de fraîcheur, jusqu'à ce que la tension de la foule ne se transforme en violence. Samedi, une bagarre dans le centre aquatique de Châtellerault dans la Vienne a entraîné l'évacuation de l'installation. Pas moins de 600 personnes étaient présentes au moment des faits.

Ce jour-là, la température à l'ombre atteignait 40 degrés dans la ville. Comme le rapporte France Bleu Poitou, l'installation aquatique avait atteint son maximum en termes de capacités d'accueil. C'est alors que la foule était dense qu'une bagarre va éclater entre deux groupes rivaux de jeunes. A l'origine de la rixe, des gifles échangées entre deux filles qui ont rapidement fédéré autour d'elles une vingtaine de personnes s'échangeant des coups, au cœur d'une piscine bondée.

Les services de la ville et de la communauté d'agglomération, en charge de la gestion de cet équipement, ont donc décidé pour éviter que la situation ne dégénère d'évacuer les lieux, renvoyant les 600 personnes sous un soleil de plomb.

Lire aussi - Raon-l’Etape: il tente de s'interposer dans une bagarre et meurt

La communauté d'agglomération a, en outre, annoncé qu'elle renonçait à la gratuité de l'installation en cas de fortes chaleurs. Si la ville connaît un nouvel épisode caniculaire, il faudra bien s'acquitter d'un droit d'entrée pour profiter de la fraîcheur de la piscine publique.

Voir aussi:

Bagarre de femmes au couteau à Rennes: l'une d'elle perd un œil 

Bagarre ou passage à tabac: un corps sans vie découvert à Caen

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le centre aquatique, plein à craquer, a été évacué.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-