Châtellerault: bagarre générale à la piscine, 600 personnes évacuées

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 01 juillet 2019 - 18:11
Image
Un enfant saute dans une piscine
Crédits
© MARIUS BECKER / DPA/AFP/Archives
Le centre aquatique, plein à craquer, a été évacué.
© MARIUS BECKER / DPA/AFP/Archives

Samedi 29 juin, en pleine canicule, le centre aquatique de Châtellerault (Vienne) a été évacué suite à une bagarre entre une vingtaine de jeunes. Les autorités municipales craignaient que la bousculade ne dégénère. 

La chaleur a poussé massivement les usagers vers ce point de fraîcheur, jusqu'à ce que la tension de la foule ne se transforme en violence. Samedi, une bagarre dans le centre aquatique de Châtellerault dans la Vienne a entraîné l'évacuation de l'installation. Pas moins de 600 personnes étaient présentes au moment des faits.

Ce jour-là, la température à l'ombre atteignait 40 degrés dans la ville. Comme le rapporte France Bleu Poitou, l'installation aquatique avait atteint son maximum en termes de capacités d'accueil. C'est alors que la foule était dense qu'une bagarre va éclater entre deux groupes rivaux de jeunes. A l'origine de la rixe, des gifles échangées entre deux filles qui ont rapidement fédéré autour d'elles une vingtaine de personnes s'échangeant des coups, au cœur d'une piscine bondée.

Les services de la ville et de la communauté d'agglomération, en charge de la gestion de cet équipement, ont donc décidé pour éviter que la situation ne dégénère d'évacuer les lieux, renvoyant les 600 personnes sous un soleil de plomb.

Lire aussi - Raon-l’Etape: il tente de s'interposer dans une bagarre et meurt

La communauté d'agglomération a, en outre, annoncé qu'elle renonçait à la gratuité de l'installation en cas de fortes chaleurs. Si la ville connaît un nouvel épisode caniculaire, il faudra bien s'acquitter d'un droit d'entrée pour profiter de la fraîcheur de la piscine publique.

Voir aussi:

Bagarre de femmes au couteau à Rennes: l'une d'elle perd un œil 

Bagarre ou passage à tabac: un corps sans vie découvert à Caen

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don