Christophe Dettinger mis à pied, sa semi-liberté remise en cause?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Christophe Dettinger mis à pied, sa semi-liberté remise en cause?

Publié le 22/03/2019 à 15:52 - Mise à jour à 15:55
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'ex-boxeur Gilet jaune Christophe Dettinger, condamné à un an de prison ferme pour des violences volontaires commises sur deux gendarmes le 5 janvier à Paris, a été suspendu de ses fonctions d'employé communal par la mairie d'Arpajon. Cette décision pourrait avoir des conséquences sur sa semi-liberté.

Christophe Dettinger ne travaille provisoirement plus à la voirie de la mairie d'Arpajon (Essonne). L'ex-boxeur Gilet jaune, qui purge en semi-liberté une peine d'un an de prison pour avoir frappé deux gendarmes à Paris le 5 janvier dernier, a été suspendu de ses fonctions dans l'attente d'une procédure disciplinaire.

Selon RTL, la nouvelle lui a été annoncée jeudi 21 mars, lorsqu'il a reçu en main propre une lettre lui notifiant sa mise à pied.

Son avocate Maître Laurence Léger est tombée des nues. Elle ne comprend pas le motif de cette décision car depuis que la condamnation est tombée, Christophe Dettinger n'a été au cœur d'aucun incident sur son lieu de travail.

Dans le Parisien, elle a estimé que la forte médiatisation dont il a fait l'objet ces derniers jours a peut-être "agacé" ses responsables.

Lire aussi: Christophe Dettinger attaque Leetchi et réclame 3 millions d'euros

"Sa médiatisation a peut-être agacé… A midi, juste avant le courrier, une équipe de Cyril Hanouna est venu le filmer. Puis il y a cette histoire de cagnotte, qui a fait la Une des sites d’information", a-t-elle ainsi souligné.

La mairie d'Arpajon a confirmé les impressions de l'avocate: "En tant qu’agent public territorial, il a la nécessité d’observer un certain devoir de réserve sur un certain nombre de sujets. Dans le contexte que cet agent connaît aujourd’hui, nous pensons qu’il n’était pas nécessaire de rajouter des développements médiatiques".

Depuis sa condamnation, Christophe Dettinger était en semi-liberté. Il allait à la mairie sur ses heures de travail, puis rentrait dormir en prison.

Ce vendredi, il a eu la possibilité d'aller voir sa famille jusqu'à 18h. Mais il devrait prochainement avoir un rendez-vous avec un agent des services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP), car cette situation peut avoir de lourdes conséquences sur sa semi-liberté.

Et aussi:

"Gilets jaunes": semi-liberté pour le "boxeur" Christophe Dettinger

"Gilets jaunes": le "boxeur" Christophe Dettinger condamné à un an ferme

Selon Macron, Christophe Dettinger "n'a pas les mots d'un boxeur gitan"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La mairie d'Arpajon a suspendu Christophe Dettinger de ses fonctions dans l'attente d'une procédure disciplinaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-