CHU de Nantes: les locaux infectés par des punaises de lit

CHU de Nantes: les locaux infectés par des punaises de lit

Publié le 19/09/2017 à 13:42 - Mise à jour à 14:08
©Gilles San Martin/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au CHU de Nantes, des punaises de lit ont été découvertes la semaine dernière, des petites bêtes très envahissantes qui se reproduisent rapidement et provoquent boutons rouges et démangeaisons. Depuis, plusieurs mesures ont été prises pour s'en débarrasser le plus rapidement possible.

Le CHU de Nantes compte en son sein de nouveaux venus dont le personnel se serait bien passé. En effet, des punaises de lit ont été découvertes la semaine dernière au sein de l'établissement hospitalier, des petites bêtes très envahissantes qui se reproduisent à vitesse grand V. Elles se seraient introduites par le biais d'une patiente, admise aux urgences.

Depuis, plusieurs mesures ont été prises pour s'en débarrasser le plus rapidement possible et éviter leur propagation. Le personnel du CHU et les patients doivent par exemple porter pendant 48h des vêtements à usage unique. Quant aux locaux, ils ont été traités par fumigation, par un professionnel qui interviendra deux fois au minimum à environ deux semaines d’intervalle. Suite à cette invasion, un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit ce tenir ce mardi 19 pour faire le point sur la situation.

Quasiment invisibles à l'œil nu, les punaises de lit mesurent seulement quelques millimètres et se cachent généralement dans la literie mais aussi dans le mobilier. Et, en plus de se nourrir de sang et de provoquer des démangeaisons, ces petites bêtes sont difficilement délogeables et se prolifèrent rapidement. Selon les dernières études sur le sujet, cela fait déjà plusieurs années qu'elles se sont invitées dans les foyers français. Au total, près de 200.000 sites seraient infectés dans l'Hexagone, selon la Chambre syndicale désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D). 

Comme le rappelle le CHU de Nice, "ne jamais être infesté par des punaises de lits est dorénavant mission impossible pour toute structure hébergeant fréquemment des personnes". En revanche, la prévention est tout de même nécessaire: "une hygiène quotidienne et une bonne connaissance de l’insecte minimise les risques d’infestations et accélère la découverte et donc la désinsectisation". Malgré tout, si elles parviennent à élire domicile, il ne faut pas hésiter à se rendre sur le site du ministère de la Santé où de nombreux conseils sont prodigués.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les punaises de lit se seraient introduites par le biais d'une patiente.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-