Cigarette électronique: 13 enfants intoxiqués après avoir inhalé du e-liquide

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 06 novembre 2015 - 11:52
Image
Des flacons de liquide de cigarette électronique.
Crédits
©Wikimedia Commons
Treize enfants âgés de six à huit ans, ont été intoxiqués après avoir inhalé du produit pour cigarette électronique.
©Wikimedia Commons
Treize enfants, âgés de 6 à 8 ans, se sont intoxiqués après avoir inhalé et peut-être bu une fiole de liquide pour cigarettes électroniques. Parmi eux, deux fillettes, qui se plaignaient de maux de tête, ont été conduites à l'hôpital pour analyses.

Les produits liés à la cigarette électronique ne doivent pas se trouver à la portée des enfants. Preuve en est avec cette nouvelle affaire. Au total, 13 enfants, âgés de 6 à 8 ans, ont été intoxiqués et deux d'entre eux hospitalisés après avoir inhalé et peut-être bu du liquide pour cigarettes électroniques, jeudi 5, dans une école primaire de Cavaillon (Vaucluse).

Selon le rectorat du Vaucluse, qui a confirmé l'incident, un enfant aurait introduit une fiole dans l'enceinte de la classe. Les faits se seraient déroulés vers 10h30 lors de la récréation d'après les pompiers qui sont intervenus sur place. Parmi les élèves intoxiqués, deux fillettes, qui se plaignaient de maux de tête, probablement dus "au taux de concentration de nicotine", ont été conduites au centre hospitalier d'Avignon pour des analyses.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit. Aux Etats-Unis par exemple, 1.414 cas d'empoisonnements ont déjà eu lieu en 2013 selon le New York Times. D'après le journal, une seule cuillère à café de ce liquide nicotinique peut être mortelle pour un enfant. Et moins d’une cuillère à soupe pour un adulte.

Face à ces nombreux cas d'empoisonnements suite à l'ingestion du contenu de ces petites fioles, les parents ne semblent pas pour autant très inquiets. Une étude de l’université de Saint-Louis (Missouri), réalisée sur 658 parents adeptes du vapotage, a ainsi montré qu'ils avaient parfois tendance à sous-estimer ce risque. Dans le détail, près des trois-quarts des parents connaissaient le risque d'ingestion d'e-liquide mais seul un tiers d'entre eux avaient conscience qu'un simple contact avec la peau peut s'avérer dangereux.

"Ce sont des risques largement évitables, mais puisque l’usage de cigarettes électroniques est relativement récent, beaucoup de gens –et même de pédiatres– ne sont pas au courant des risques ou des mesures à prendre pour protéger les enfants", a expliqué Jane Garbutt, professeur de pédiatrie à Saint-Louis et l'unes des auteurs de l’étude.

 

 

 

 

À LIRE AUSSI

Image
La victime de l'explosion.
Blessé par l'explosion de sa cigarette électronique: une enquête ouverte
Une enquête a été ouverte après qu'un jeune homme ait été sérieusement blessé à la main par l'explosion d'une cigarette électronique qu'il fumait, dans la nuit de vend...
17 mai 2015 - 20:37
Société
Image
Un homme en train de vapoter.
Cigarette électronique: les dangers du "vapotage passif" dénoncés par une étude norvégienne
Les vapoteurs passifs sont aussi exposés que les fumeurs passifs, selon une étude commandée par le gouvernement norvégien et parue mardi 14. Du moins en ce qui concern...
15 avril 2015 - 16:59
Société
Image
Près de deux millions de personnes utilisent une cigarette électronique.
Tabac: la cigarette électronique désormais encadrée par deux normes Afnor
Alors que le débat perdure sur la nocivité de la e-cigarette, l'Association française de normalisation (Afnor) a présenté ce jeudi les deux premières normes de fabrica...
02 avril 2015 - 20:53
Société