Cinq Français accusées du viol en réunion d'une Norvégienne en Espagne

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Cinq Français accusées du viol en réunion d'une Norvégienne en Espagne

Publié le 08/08/2019 à 11:49 - Mise à jour à 12:26
© CRISTINA QUICLER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Cinq jeunes touristes français sont soupçonnés d'avoir violé une jeune femme norvégienne à Benidorm en Espagne. Ils ont été interpellés mercredi 7 et placés en garde à vue.

 

Les médias espagnols dénoncent "une nouvelle Meute", en référence au viol collectif d’une jeune fille de 18 ans par cinq Espagnols à Pampelune (nord) en 2016, qui avait été le détonateur d’une grande mobilisation féministe en Espagne. Cinq jeunes Français ont été interpellés mercredi en Espagne, soupçonnés d’avoir violé en groupe une Norvégienne dans un logement touristique de la station balnéaire de Benidorm.

Selon la police espagnole, la victime, âgée de 20 ans, a été contactée par les suspects via un réseau social. Elle s'est rendue avec une amie dans l'appartement occupé par les violeurs présumés sur la Costa Blanca dans la nuit de lundi à mardi. Dans des circonstances qui restent à déterminer l'une des jeunes femmes a quitté les lieux puis la victime a été violée par le groupe de jeunes Français âgés de 18 à 19 ans.

Mardi peu avant 14h, la victime et son amie se sont rendues dans un centre médical de la ville voisine d'Alfaz del Pi. La jeune Norvégienne a alors raconté son viol aux médecins qui ont averti les forces de l'ordre.

Lire aussi - Espagne: confirmation d'une peine controversée pour abus sexuel contre "la Meute"

Un gendarme français a participé à l'opération policière qui a permis l'arrestation des suspects mercredi matin, avant qu'ils ne repartent en France, a précisé la Garde civile. Le gendarme est affecté temporairement à Benidorm, dans le cadre d'un programme de collaboration estivale. 

En garde à vue, les Français "ont nié l'agression sexuelle et ont indiqué que, lorsque la plaignante voulait quitter la maison, ils l'avaient aidé à s'habiller et lui avait commandé un taxi", précise le journal Levante.

L'enquête en cours devra déterminer le degré d'implication de chacun des suspects.

Voir:

La colère monte en Espagne devant la libération prochaine de "La Meute"

Espagne: lycéennes et étudiantes manifestent contre "la meute" disculpée de viol

Manifestation à Madrid contre "la culture du viol" après le procès de "la meute"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cinq jeunes touristes français sont soupçonnés d'avoir violé une jeune femme norvégienne à Benidorm en Espagne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-