Clermont-Ferrand: victime de viol, elle reconnaît son agresseur dans le tramway

Clermont-Ferrand: victime de viol, elle reconnaît son agresseur dans le tramway

Publié le 18/10/2018 à 08:00 - Mise à jour à 08:01
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une jeune femme de 22 ans victime d'un viol en septembre dernier a reconnu son agresseur dans le tramway lundi soir à Clermont-Ferrand. Elle a aussitôt prévenu la police et le suspect a été arrêté. L'homme n'est pas connu des services de police.

Vision d'horreur. Une jeune femme de 22 ans a reconnu son agresseur dans le tramway lundi 15 dans la soirée. Elle l'accuse de l'avoir violée le 22 septembre dernier, vers 3h du matin, en pleine rue près de la place Delille.

Aussitôt, la jeune femme a appelé la police et le suspect qui empruntait la même rame qu'elle a été arrêté à l'arrêt de la place du 1er mai.

"Compte tenu du traumatisme, il est assez exceptionnel qu'elle puisse mémoriser les traits d'un visage et le reconnaître", s'est félicité le procureur de la République.

A voir aussi: Une jeune femme de 22 ans violée en pleine rue à Clermont-Ferrand

Il a alors été placé en garde à vue et son domicile a aussi été perquisitionné selon une information de France Bleu Pays d'Auvergne. Cette opération de police avait pour but de découvrir l'identité de l'homme, les services de police cherchent à déterminer s'il est en situation régulière ou irrégulière.

De ce côté, les recherches se sont avérées vaines puisque mardi 16 au soir, aucune nouvelle information n'avait été mise à jour par les enquêteurs.

Par contre, les tests ADN se sont révélés très concluants. "On a effectivement un ADN concordant entre le sien et celui prélevé sur la victime immédiatement après les faits", a indiqué Eric Maillaud, procureur de la République, dans les colonnes du Figaro.

L'enquête n'en est cependant qu'à ses balbutiements: le suspect "se contente de contester ou de ne pas répondre". Il devrait cependant être déféré. "Il y aura une ouverture d'information judiciaire, il sera mis en examen et il y aura des réquisitions d'un mandat de dépôt (en vue d'un placement en détention ndlr), qui seront suivies parce qu'il s'agit probablement d'une personne en situation irrégulière", a expliqué le procureur.

A lire aussi:

Vététiste tué par un chasseur: "il méritait de mourir", sa sœur l'accuse de viol

Pour ne pas qu'elles soient "nunuches avec les garçons", il viole ses filles

Vidéo d'un viol collectif à Toulouse: cinq suspects interpellés

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune femme violée en septembre s'est retrouvée dans la même rame de tramway que son agresseur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-