Clichy: il s'immole par le feu et fonce sur des policiers

Clichy: il s'immole par le feu et fonce sur des policiers

Publié le 10/04/2017 à 15:02 - Mise à jour à 15:24
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 26 ans a foncé sur des policiers après s'être immolé par le feu dans son immeuble de Clichy, dimanche soir. Souffrant de troubles psychiatriques, il avait prévenu la police de l'imminence de son geste. Il a survécu et pu être transporté à l'hôpital. Cinq policiers ont été légèrement blessés dans cette affaire qui trouverait son origine dans une déception amoureuse.

Un homme a tenté de se suicider dimanche 9 au soir à Clichy (Hauts-de-Seine) en s'immolant par le feu. Il a ensuite foncé sur plusieurs policiers venus pour le raisonner. Cinq fonctionnaires ont été légèrement blessés.

La thèse du suicide ne semble faire guère de doute à en croire les faits révélés par Le Parisien. La victime a en effet fait part de son intention de mettre fin à ses jour quelques heures seulement avant de passer à l'acte.

Peu après 23h dimanche soir, le jeune homme de 26 ans a appelé la police pour annoncer qu'il allait se suicider et par la même occasion faire sauter son immeuble de la rue Curton, à environ une centaine de mètres du périphérique parisien.

Les gendarmes rapidement dépêchés sur place ont donc coupé le gaz afin de prévenir tout risque d'explosion. Ils se sont ensuite rendus chez le jeune homme, enfermé chez lui, pour tenter de le raisonner, sans succès. Le malheureux s'est aspergé d'essence et s'est immolé par le feu tandis que les policiers étaient coincés sur le palier.

Constatant un dégagement de fumée, ils ont enfoncé la porte. C'est alors que le jeune homme s'est rué sur eux. Cinq ont été légèrement blessés après avoir été percuté ou brûlé. Leurs collègues sont néanmoins parvenus à intercepter l'homme.

Celui qui aurait également tenté de s'ouvrir les veines a survécu et était encore conscient lorsqu'il a été transporté à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Il s'agirait d'une personne ayant de longue date des problèmes psychiatriques. Une déception amoureuse l'aurait décidé à commettre ce geste désespéré. Une raison également invoquée dans un fait divers similaire survenu en Charente-Maritime quelques jours auparavant.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le jeune homme aurait des antécédents psychiatrique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-