Clichy-sous-Bois: le corps d’un homme poignardé au visage retrouvé chez lui

Clichy-sous-Bois: le corps d’un homme poignardé au visage retrouvé chez lui

Publié le 22/10/2017 à 15:51 - Mise à jour à 15:54
©Morebyless/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le corps d’un homme d’une cinquantaine d’années a été retrouvé vendredi à son domicile de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les lieux présentaient des traces de lutte et l’homme aurait été blessé au visage par une arme blanche.Une enquête pour meurtre a été ouverte.

Que s’est-il passé dans ce logement situé allée de Montfermeil à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)? C’est là que le corps d’un homme a été découvert vendredi 20 au soir, vraisemblablement victime d’un crime violent. L’enquête n’en est qu’à ses débuts, mais plusieurs éléments semblent en effet aller dans le sens du meurtre, peut-être crapuleux.

Les pompiers avaient été prévenus par un proche de la victime. Celle-ci, âgée d’une cinquantaine d’années, n’était pas venue à un rendez-vous prévu ce vendredi matin, précise Le Parisien. A leur arrivée sur place, les pompiers ont découvert le corps du quinquagénaire et une scène évoquant des violences. Une enquête pour meurtre a été ouverte, confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, et une autopsie a été ordonnée. Mais on en ignorait encore ses conclusions ce dimanche 22.

LLes premiers éléments semblent toutefois indiquer que la victime a été poignardée au visage. Elle présentait en effet plusieurs plaies compatibles avec l’usage d’une arme blanche. Or, plusieurs couteaux dont un de boucher auraient été retrouvés à proximité du corps. L’autopsie devrait révéler si ces plaies sont biens la cause du décès.

Des traces de sang et de lutte auraient également été relevées. Par ailleurs, certains objets auraient été dérobés, ce qui pourrait accréditer la thèse du crime crapuleux. Toutefois il était encore trop tôt ce dimanche pour évacuer d’autres pistes.

Selon une source proche de l’enquête citée par Europe 1, il y aurait eu "une lutte violente".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs armes blanches dont un couteau de boucher auraient été retrouvées près du corps (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-