Collège Montaigne à Paris: des élèves de 6e sanctionnés pour attouchements sexuels

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Collège Montaigne à Paris: des élèves de 6e sanctionnés pour attouchements sexuels

Publié le 14/05/2015 à 10:52 - Mise à jour à 11:43
©Pierre Slamich/Google Maps
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): EB
-A +A

Cinq élèves de 6e du collège Montaigne, établissement huppé du 6e arrondissement de Paris, ont été sanctionnés par un conseil de discipline pour avoir commis des attouchements à caractère sexuel sur des fillettes de leur classe.

Ils ont encore l’âge de jouer aux Playmobil mais "tripotent" les filles et regardent des films pornographiques sur leurs téléphones portables. Cinq garçons de 10 à 11 ans sont passés lundi 11 mai devant le conseil de discipline du lycée-collège Montaigne, établissement huppé du 6e arrondissement de Paris, situé près du Jardin du Luxembourg, et ont été sanctionnés.

Ces élèves de 6e sont accusés d’attouchements à caractère sexuel sur certaines de leurs camarades de classe, les "coinçant" dans les toilettes et les "touchant aux seins, aux fesses, et à la vulve", selon des témoignages de parents. Ces gestes déplacés se seraient produits durant la récréation mais aussi durant les cours, rapporte RTL.

En avril, une des fillettes agressées a décidé de briser le silence et s’est confiée à ses parents. Ces derniers ont envoyé une lettre au proviseur et au recteur, décrivant "l’insécurité physique et psychologique dans laquelle se trouvent les filles de la classe en raison d’attouchements et de propos obscènes de la part de certains garçons".

Un parent d'élève, cité par Le Parisiendénonce "des élèves dotés d’un iPhone-6 et qui regardent à la récré des vidéos sur YouPorn".

Deux des cinq garçons sanctionnés, considérés comme les leaders, seront expulsés du collège au premier écart de conduite. Un autre sera quant à lui  temporairement exclu en cas de mauvaise conduite. Les deux autres écopent de travaux d'intérêt pédagogique. Deux plaintes ont été déposées au commissariat, tandis que les fédérations de parents d'élèves ont été saisies.

Selon le Rectorat de Paris, une association va intervenir au collège pour des séances de prévention autour des relations filles-garçons.

 

 

Auteur(s): EB

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le lycée-collège Montaigne est l'un des établissements les plus prestigieux de Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-