Collision mortelle entre un TER et une voiture dans l'Orne, 3 morts

Collision mortelle entre un TER et une voiture dans l'Orne, 3 morts

Publié le 08/08/2015 à 10:00 - Mise à jour à 10:03
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Une collision vendredi 7 au soir entre un train régional (TER) et une voiture sur un passage à niveau à Condé-sur-Huisne (Orne) a fait trois morts parmi les personnes à bord de la voiture.

Trois personnes sont mortes dans un tragique accident vendredi 8 résultant d'une collision entre un TER et une voiture particulière  sur un passage à niveau à Condé-sur-Huisne (Orne). Selon les premiers éléments de l'enquête l'accident est survenu à 20h22 sur la ligne Le Mans-Paris. Le véhicule était arrêté au niveau des voies pour un raison encore inconnu avant d'être violemment percuté par le train.

Trois occupants du véhicule sont morts sur le coup quant à la quatrième, une femme d'un certain âge, elle aurait eu le temps de quitté le véhicule avant l'impact et serait "profondément choquée" selon le sous-préfet d'Argentan, Pascal Vion. Elle a été prise en charge par une cellule psychologique.

Selon Ouest-France, le véhicule a été percuté de plein fouet et a fini sa course 100 mètres plus loin avant de totalement s'embraser. 

Aucun des 33 passagers du train n'a été blessé mais plusieurs ont été choqués. Ces derniers ont dans un premier temps été rassemblés dans une salle des fêtes de Condé-sur-Huisne, où un dispositif de soutien psychologique leur a été proposé. Ils ont ensuite, dans la soirée, regagné Chartres ou Paris dans des bus affrétés par la SNCF.

L'accident  a provoqué des perturbations dans le trafic ferroviaire. Ce samedi matin, les liaisons TER Paris-Chartres et Nogent-Le Mans sont rétablies. Jusqu'en fin de matinée, des bus sont mis en place entre Chartres et Nogent-le-Rotrou. Les TGV circulent, pour leur part, normalement entre Paris et Le Mans. Il est conseillé aux passagers de prendre le TGV Paris-Le Mans, puis le TER Le Mans-Nogent. "Le trajet est plus long en kilomètres mais plus rapide. Il n'y a pas de supplément de tarif. Les passagers peuvent monter à bord avec leur titre de transport TER", précise la SNCF. 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Trois personnes sont mortes dans une collision entre un TER et une voiture.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-