Colombes: un enfant de huit ans tire sur sa mère par accident

Colombes: un enfant de huit ans tire sur sa mère par accident

Publié le 01/11/2016 à 16:27 - Mise à jour à 16:35
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enfant de 8 ans a tiré sur sa mère avec un pistolet qu'il venait de trouver, lundi à Colombes (Hauts-de-Seine). La femme a été touchée au visage mais ses jours ne sont pas en danger. L'enfant a également été hospitalisé en raison du traumatisme psychologique.

Les jours de la femme ne sont pas en danger, mais l'accident aurait pu avoir de graves conséquences. Un enfant de 8 ans qui avait réussi à s'emparer d'une arme a fait feu sur sa mère, la blessant grièvement au visage, lundi 31 à Colombes (Hauts-de-Seine), révèle Le Parisien. Selon les premiers éléments de l'enquête dévoilés par le quotidien, il s'agirait d'un accident. Le coup serait parti alors que le garçon manipulait l'arme.

Les faits se sont produits dans l'appartement du grand-père. Ce dernier était en possession d'un pistolet 22 long rifle, un petit calibre essentiellement destiné au tir sportif ou à la chasse au petit gibier. L'arme se trouvait sur un meuble dans une chambre dont la porte était fermée. L'enfant a tout de même réussi à s'en saisir.

S'étant rapproché de sa mère, il aurait alors appuyé par mégarde sur la gâchette alors que le pistolet était pointé dans sa direction. Le coup est parti et la balle a frappé la femme à la mâchoire. Une blessure sérieuse mais fort heureusement non mortelle. La mère a été conduite à l'hôpital Percy, à Clamart. Son fils a également dû être hospitalisé car très choqué.

Une enquête a été ouverte notamment pour déterminer avec précision comment l'enfant a pu s'emparer aussi aisément d'une arme chargée.

En France, la détention d'arme à feu est réglementée en fonction de leur type et de leur calibre. Seules les armes "de guerre" (de catégorie A) capables de tirer plus de 20 cartouches sans recharger sont totalement interdites aux particuliers. Les autres armes à feu (catégorie B et C selon leur calibre) sont soumises à autorisation ou déclaration. A de rares exceptions près, elles sont réservées aux majeurs pratiquant le tir sportif ou titulaires d'un permis de chasse.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enquête devra déterminer comment l'enfant a eu accès à une arme chargée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-