Colomiers: un commando ouvre le feu sur le gérant d'un snack

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Colomiers: un commando ouvre le feu sur le gérant d'un snack

Publié le 30/05/2018 à 12:43 - Mise à jour à 12:46
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans la nuit de mardi à mercredi, un groupe de quatre hommes a ouvert le feu sur le gérant du "Beely Burger". L'homme est très gravement blessé.

Une opération commando qui aurait pu virer à l'exécution. Dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30, quatre hommes ont ouvert le feu sur le gérant d'un établissement de restauration rapide à Colomiers, dans la banlieue de Toulouse.

Les faits, rapportés par La Dépêche du Midi, se déroulent vers minuit et demi. Le commando circulant à bord d'une Renault s'arrête à hauteur du snack " Beely Burger". Les individus ouvrent alors le feu sur son propriétaire, un homme de 27 ans qui s'effondre, atteint au niveau du cou.

Gravement blessé, il a été transporté au CHU de Toulouse et son pronostic vital est engagé. Un autre homme âgé de 22 ans a également été blessé dans des circonstances plus floues, après avoir été frappé à coups de crosse.

Des riverains de l'immeuble où se situe le restaurant ont décrit une attaque effrayante menée par un groupe déterminé, qui a tiré une dizaine de coups de feu pour tenter d'abattre le restaurateur. Certaines balles ont même brisée des fenêtres de l'immeuble.

Lire aussi - Val-d'Oise: il percute une policière, elle ouvre le feu

Quelques heures après les faits, un homme de 21 ans a été retrouvé blessé à la jambe par une balle sur la commune de Tournefeuille, limitrophe de Colomiers. Mais il n'apparaît pas encore certain qu'il existe un lien entre les deux affaires.

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête confiée aux personnels du service régional de police judiciaire (SRPJ).

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La police enquête pour identifier le commando.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-