Commentaires pédophiles: YouTube supprime 150.000 vidéos d'enfants

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 01 décembre 2017 - 14:34
Image
Le logo de YouTube Kids.
Crédits
©Capture d'écran YouTube
Plus de 150.000 contenus téléchargés sur YouTube ont été supprimés à cause de commentaires pédophiles.
©Capture d'écran YouTube
YouTube (propriété de Google) est englué dans la polémique suite à la diffusion de commentaires pédophiles sous des vidéos d'enfants. L’entreprise a annoncé avoir pris des mesures.

Plus de 150.000 contenus téléchargés sur YouTube ont été supprimés par la plateforme de partage de vidéos. Ces dernières mettaient innocemment en scène des enfants ou des adolescents mais de nombreux commentaires à caractères pédophiles ont été détectés sous ces vidéos, entraînant leur suppression.

La plateforme détenue par Google, dont la publicité numérique représente l'essentiel des revenus, a aussi interdit la publicité sur "plus 2 millions de vidéos et 50.000 chaînes qui s'apparentaient à des contenus familiaux mais qui ne l'étaient pas". Elle a aussi bloqué "les commentaires pour 625.000 vidéos".

Lire aussi: YouTube Kids - propos pédophiles et contenus douteux, la polémique enfle

"Nous avons des politiques claires contre les vidéos et les commentaires sur YouTube qui sexualisent ou exploitent les enfants et nous les appliquons de manière drastique à chaque fois que nous sommes alertés sur un tel contenu", a assuré un porte-parole de YouTube. Et d'assurer avoir "récemment renforcé (son) approche vis-à-vis des vidéos et des commentaires mettant en scène des enfants qui, même s'ils ne seraient pas illégaux, restent préoccupants".

Mi-novembre, le site américain The Verge a montré que plusieurs vidéos de YouTube Kids mettant en scène des touts petits faisant de la gymnastique étaient commentées par des adultes pervers laissant des messages sexuels pour réagir sur les images diffusées à l'écran. Un autre article du Times, lui, dénonçait même des contenus montrant des enfants dans des situations très ambigües, comme cette vidéo où le spectateur pouvait voir une petite file allongée sur son lit et habillée de collants.

Résultat, plusieurs annonceurs ont déclaré qu'ils ne diffuseront plus leurs publicités sur YouTube pour ne pas voir leur nom associé à un possible scandale. Parmi les plus connus, Lidl, Mars, Adidas, HP ou la Deutsche Bank ont annoncé qu'ils ne seraient plus de la partie.

De son côté, le porte-parole a simplement répondu qu'"aucune publicité ne devrait être diffusée sur ce contenu et nous travaillons pour remédier à cette situation dans les plus brefs délais". 

À LIRE AUSSI

Image
Le logo de YouTube Kids.
YouTube Kids: propos pédophiles et contenus douteux, la polémique enfle
Le site de partage de vidéos YouTube (propriété de Google) est englué dans la polémique. Sa section YouTube Kids, spécialisée dans les chaînes pour les enfants, est ac...
27 novembre 2017 - 15:05
Société
Image
Le logo de YouTube Kids.
YouTube Kids: Google lance officiellement son application pour les enfants
Google a officiellement lancé ce lundi YouTube Kids, une offre vidéo pour les enfants, sous forme d’une application disponible aux Etats-Unis sur iOS et AndroidVotre e...
24 février 2015 - 13:06
Culture
Image
Des internautes devant le logo de Facebook.
Les réseaux sociaux s'engagent à lutter contre les commentaires haineux en Europe
Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft ont signé un texte les engageant à lutter contre les propos haineux circulant sur leurs supports en Europe, a annoncé la Commis...
31 mai 2016 - 20:54
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine