Compiègne: deux hommes piègent un homosexuel, le dépouillent et l'abandonnent en forêt

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Compiègne: deux hommes piègent un homosexuel, le dépouillent et l'abandonnent en forêt

Publié le 21/08/2018 à 08:33 - Mise à jour à 08:35
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux hommes ont été condamnés à six ans de prison pour des faits de de vol et de séquestration contre un homosexuel qu'ils avaient piégé en forêt de Compiègne.

La victime s'en sort avec dix jours d’interruption totale de travail et un gros traumatisme. Deux hommes, Mounir Fadhloun et Stéphane Siméon, ont piégé, dépouillé et abandonné en forêt un homosexuel le 7 août dernier près de Compiègne (Oise). Lundi 20, ils ont été jugés pour des faits de vol et de séquestration.

Les deux hommes, qui nient leur caractère homophobe de leur acte, ont rencontré leur victime en forêt de Compiègne, dans un lieu de rencontres homosexuelles, rapporte Le Parisien. Après l'avoir mis en confiance, ils lui ont demandé de les suivre en voiture dans un endroit discret et l'ont alors jeté au sol avant de le dépouiller, lui dérobant les clés de son véhicule et son portefeuille.

Voir - Nouvelle hausse des actes homophobes en France en 2017 

La victime est alors ligotée avec du ruban adhésif et enfermée dans le coffre de son véhicule. Les deux agresseurs vont alors faire le tour de plusieurs banques pour retirer de l'argent avec la carte bancaire du jeune homme. Plus de 500 euros vont ainsi être dérobés. Une fois leur forfait accompli les deux individus vont retrouver en forêt et abandonner leur victime, attachée à un arbre. Elle va mettre plus de trois quarts d'heures à se libérer, en rongeant ses liens.

"L’homme parvient à rejoindre une route, où il est pris en stop par un couple qui l’a directement conduit à l’hôpital. Son agression lui a valu dix jours d’interruption totale de travail (ITT)", précise le quotidien.

Les deux hommes ont été arrêtés à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), alors qu’ils prenaient la route de la Suisse, avec la Tunisie comme destination finale.

"Ce n’est pas du tout quelque chose qui dérape, c’était froidement calculé et la victime a été frappée gratuitement", a expliqué la procureure au cours de leur procès. Ils ont écopés de six ans de prison ferme avec mandat de dépôt.

Lire:

Metz: des dégradations homophobes signées par un groupuscule d'extrême droite

"Vous les pédés, vous n'avez pas le droit de vivre": 4 mois de prison avec sursis pour insultes homophobes

Carvounas (PS) porte plainte pour "insultes homophobes sur Twitter"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux hommes, qui nient leur caractère homophobe de leur acte, ont rencontré leur victime en forêt de Compiègne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-