Condamné pour avoir torturé à mort un enfant qu'il croyait homosexuel

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Condamné pour avoir torturé à mort un enfant qu'il croyait homosexuel

Publié le 08/06/2018 à 12:51 - Mise à jour à 12:58
©Activedia/Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a été condamné à la peine capitale aux Etats-Unis, jeudi, pour le meurtre de son beau-fils, âgé de 8 ans. Il avait torturé le petit garçon à mort car il pensait qu'il était homosexuel. La mère de l'enfant a elle aussi été jugée et condamnée à perpétuité.

Un couple d'Américains, jugés pour le meurtre d'un petit garçon de 8 ans, a été condamné par la justice de Los Angeles jeudi 7.

La mère de l'enfant, qui s'appelait Gabriel, a écopé d'une peine de prison à perpétuité. Son ex-compagnon, qui n'était pas le père du garçonnet, a lui été condamné à la peine capitale.

En 2013, Isauro Aguirre, 37 ans, le beau-père, et sa petite-amie, Pearl Fernandez, ont torturé à mort le petit Gabriel car ils pensaient qu'il était homosexuel. L'enfant avait été retrouvé inconscient, le crâne fracturé et plusieurs cotes cassées. On lui avait également tiré sur l'entrejambe avec un pistolet à billes. Il avait agonisé deux jours avant de mourir à l'hôpital.

Lire aussi: un enfant de 8 ans, soupçonné d'être homosexuel, torturé à mort - la mère devant la justice

Au cours du procès, Ezequiel, le grand-frère, âgé de 16 ans aujourd'hui, a révélé les sévices que subissaient quotidiennement le petit Gabriel.

Parfois, ses parents l'enfermaient pendant des heures dans un placard, le bâillonnaient, le privaient de nourriture avant de le forcer à manger des matières fécales.

Isauro Aguirre, qui, selon Ezequiel, se mettait d'accord avec Pearl Fernandez sur les tortures à infliger à l'enfant, tirait aussi souvent sur Gabriel avec une carabine à air comprimé, jusqu'à ce qu'il s'évanouisse.

Il arrivait souvent aussi que l'enfant se fasse traiter de "pédé" et se fasse taper à longueur de journée avec une batte de baseball ou un club de golf.

Virgina, sa grande sœur, a aussi révélé lors de l'instruction que ses parents forçaient Gabriel à porter des habits roses pour aller à l'école.

En prononçant le verdict, le juge s'est adressé aux parents: "J'espère juste que vous vous réveillerez au milieu de la nuit, penserez à ce que vous avait fait subir à ce pauvre jeune homme et que ça va vous torturer".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a été condamné à la peine capitale aux Etats-Unis pour avoir torturé à mort le fils de sa compagne qu'il croyait homosexuel. L'enfant n'avait que 8 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-