Condamné pour viol sur mineures, il n'a jamais rencontré ses victimes

Condamné pour viol sur mineures, il n'a jamais rencontré ses victimes

Publié le 26/09/2018 à 10:42 - Mise à jour à 10:47
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Mardi, un tribunal belge a condamné un homme de 25 ans pour "viol" alors que l'individu n'avait jamais rencontré ses victimes. Il faisaient chanter de jeunes filles mineures sur les réseaux sociaux pour les forcer à envoyer des images d'elles s'exhibant sexuellement.

L'affaire est sordide mais le jugement, lui, pourrait faire couler beaucoup d'encre. Mardi 25, un tribunal belge a condamné un jeune homme de 25 ans pour viol. Pourtant, l'accusé n'a jamais rencontré ses victimes. Il les a harcelées sexuellement sur les réseaux sociaux, mais le tribunal a considéré que certains éléments de l'affaire pouvait s'apparenter à du viol.

Les faits se déroulent entre 2011 et 2016. Le jeune homme multipliait les faux profils pour approcher de jeunes mineures, avec des victimes n'ayant parfois que 13 ans. Commençant à discuter avec les jeunes filles sur le ton de la drague, il parvenait à se faire remettre des photos dénudées. Puis, il demandait alors à ses victimes de s'exhiber de manière plus explicite ou de se masturber, menaçant face à leur refus de rendre public les photos qu'il avait déjà reçues.

C'est sur la base de ce procédé que le tribunal à décider de condamner le suspect pour "viol à distance" comme le rapporte le journal La Libre Belgique. "Même s’il n’y a eu aucun contact physique, c’est un viol. Il n’y avait pas de consentement et il a manipulé la jeune fille par un véritable chantage" a déclaré le magistrat.

Voir aussi: Une jeune femme de 22 ans violée en pleine rue à Clermont-Ferrand 

La seule victime présente sur le banc des parties civiles a témoigné de la manière dont sa vie est devenue un enfer après cette affaire, l'agresseur ayant malgré tout diffusé des photos intimes.

Le "violeur à distance" a été condamné à cinq ans de prison avec sursis.

Lire aussi:

Vesoul: accusé de viols sur sa fille "qui l'aguichait" selon lui

Vidéo de viol de Toulouse: accusé sur les réseaux, Sammy dément

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'accusé a été reconnu coupable de viol sur mineures pour ses actes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-