Condamnés pour avoir éviscéré un chien, qui était nourri au Nutella

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Condamnés pour avoir éviscéré un chien, qui était nourri au Nutella

Publié le 10/07/2018 à 09:56
©Photo Wikimediacommons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux hommes ont été condamnés à de la prison ferme lundi par le tribunal de Béthune pour avoir tué le chien d'un couple d'amis, en l'éviscérant. La maîtresse de l'animal, qui le nourrissait régulièrement avec du Nutella, a aussi écopé d'une peine de prison avec sursis.

Deux hommes de 38 et 47 ans ont été condamnés respectivement à un an et neuf mois de prison ferme lundi 9 par le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais) pour avoir tué en mai dernier le chien -de race cane corso- d'un couple d'amis en l'éviscérant.

Selon La Voix du Nord, le procureur avait requis deux ans de prison ferme à l'encontre des deux prévenus. Il a déclaré lors du procès: "Je ne peux pas faire autrement que de demander la peine maximum car nous avons affaire au summum de la cruauté envers un animal".

Les sanctions infligées ont donc été moins importantes que les réquisitions. Les deux individus ont été placés en détention et n'auront, à leur sortie, plus jamais le droit d'avoir un animal de compagnie.

A noter que deux autres personnes comparaissaient lundi: les propriétaires du chien. L'homme a été relaxé, mais sa femme a écopé d'une peine de prison de quatre mois avec sursis, assortie d'une mise à l'épreuve.

Lire aussi: il tue le chien de sa compagne à coups de marteau

Le chien, qui s'appelait Little Boy, était visiblement victime de maltraitance depuis longtemps. L'autopsie de son cadavre a révélé qu'il avait un œil crevé et qu'il était très amaigri (37 kilos pour un chien qui aurait dû en faire au moins 60).

Sa maîtresse a reconnu qu'elle était incapable d'élever un animal, et qu'elle le nourrissait régulièrement de tartines de Nutella.

Cette dernière a aussi déclaré lors de l'audience que les deux condamnés avaient eu l'idée de tuer son chien, dont elle voulait se séparer. L'un d'eux aurait même dit: "Si on le tuait ce serait marrant".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un chien, de race cane corso, a été tué par deux hommes, qui l'ont éviscéré. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-