Conflans-Sainte-Honorine: un déséquilibré armé d'une hache et d'un marteau terrorise les passants

Conflans-Sainte-Honorine: un déséquilibré armé d'une hache et d'un marteau terrorise les passants

Publié le 25/08/2017 à 08:36 - Mise à jour à 08:48
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme a invectivé des passants avec une hache jeudi à Conflans-Sainte-Honorine avant d'être interpellé par la police. Souffrant de troubles du comportement, il a été interné dans un établissement spécialisé.

Plus de peur que de mal jeudi 24 au matin à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. En effet, vers 8h du matin, des passants affolés ont alerté les forces de l'ordre après avoir croisé dans les rues d'un quartier de la ville un homme armé d'une hache et d'un couteau. L'homme, visiblement perturbé, invectivait les badauds en frappant sur les murs.

"Je l'ai vu rôder au début de la semaine. Avec une hache, il sectionnait des fils électriques et donnait des coups dans les portes", a témoigné une riveraine au Parisien qui rapporte les faits. La police est intervenue rapidement pour mettre fin au manège du suspect, un vaste dispositif de sécurité a été déployé au regard des risques que pouvait présente le suspect. L'homme s'est d'abord retranché dans son appartement où les forces de l'ordre pont réussi à pénétrer.

Interpellé sans violence, il a immédiatement été placé en garde à vue. Dans le logement, outre la hache et le marteau, les policiers ont mis la main sur un fusil de chasse de calibre 12, plusieurs armes blanches et deux répliques de pistolet-mitrailleur et de fusil d'assaut.

Souffrant de troubles du comportement, il a été interné dans un établissement spécialisé à l’issue d’une expertise psychologique. Le déséquilibré était connu pour de lourds antécédents psychiatriques et avait "arrêté de prendre son traitement depuis plusieurs semaines", a rapporté une source policière à 20 Minutes. Selon Le Parisien, il était notamment connu de la justice pour une affaire de meurtre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Interpellé sans violence, le suspect a immédiatement été placé en garde à vue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-