La fillette trouve par hasard une épée dans le lac où, selon la légende, Excalibur a été donnée au roi Arthur (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La fillette trouve par hasard une épée dans le lac où, selon la légende, Excalibur a été donnée au roi Arthur (photo)

Publié le 05/09/2017 à 07:16 - Mise à jour à 07:21
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le site Mashable rapporte lundi 4 une histoire qui est une légende à elle toute seule: une enfant de sept ans seulement a mis la main sur une épée dans le lac où, selon le mythe arthurien, Excalibur a été remise au roi Arthur.

La découverte n'est sans doute pas aussi historique qu'il n'y paraît, mais la coïncidence est plutôt troublante… Le site Mashable dévoile lundi 4 un fait divers pour le moins étrange: une petite fille âgée de seulement sept ans a trouvé dans un lac où elle se baignait… une épée.

Mais le plus troublant est à venir, le lac en question est en effet un lieu mythique: selon la légende arthurienne, c'est là que la Dame du lac a donné Excalibur au roi Arthur. A sa mort, le souverain la lui aurait rendue, par l'intermédiaire du chevalier Bédivère, du moins selon les récits qui sont fait de l'épisode.

C'est en effet dans ce pont d'eau situé dans les Cornouailles que la petite Matilda Jones se baignait lorsqu'elle aperçut une forme brillante au fond de l'eau et se décida à appeler son père. On imagine la surprise de l'enfant (et du reste de la famille…) lorsqu'une épée de 1m20 (soit la taille de l'enfant) fût sortie de l'eau.

La provenance de l'objet n'a pas encore été identifiée avec certitude, mais –n'en déplaise au mythe– la probabilité qu'elle ait un lien direct avec la légende arthurienne est à peu près nulle. La version la plus probable serait plus celle d'un accessoire de cinéma. D'autant que si l'objet est imposant, il n'a pas l'air très vieux non plus.

Détail amusant: le père explique justement qu'à l'occasion de la sortie familiale dans ce lac légendaire, il venait tout juste de raconter à sa petite fille les bases de la légende arthurienne. Quelques minutes après celle-ci sortait "son" Excalibur de l'eau... Une histoire légendaire en soi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La fillette a mis à jour une épée pile sur le lieu où Excalibur aurait été remise à Arthur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-