Corse: le policier était accusé de meurtre, il est retrouvé mort dans sa cellule

Corse: le policier était accusé de meurtre, il est retrouvé mort dans sa cellule

Publié le 22/08/2016 à 08:05
©Cacchia/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le policier en détention préventive, et accusé du meurtre de son voisin lors d'une dispute conjugale qui a mal tourné, a été retrouvé mort dans sa cellule. La piste du suicide est privilégiée.

Mort mystérieuse dans une cellule de la prison de Borgo: un détenu de 42 ans a en effet été retrouvé sans vie le samedi 20 août en fin d’après-midi. Une enquête a été ouverte, pour confirmer la thèse la plus probable, celle dui suicide.

L’homme, qui était incarcéré dans le cadre d’une détention préventive, avait fait la une de la presse récemment. Policier et père de quatre enfants, il était accusé d’homicide volontaire sur la personne d’Alexandre Rivier, dans la nuit du 14 au 15 juillet.

Ce jour-là en effet, dans un lotissement de la commune de Biguglia, la victime avait voulu s’interposer dans une dispute conjugale entre un couple résidant sur le même palier. Le policier, meurtrier présumé, aurait, sleon l’accusation, saisi une arme de poing transportée dans un petit sac et ouvert le feu sur la victime qui décèdera peu avant l’arrivée des pompiers.

Le suicide du principal prévenu risque donc d’éteindre toute action en justice qui aurait fait la lumière sur les circonstances exactes du drame.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été retrouvé mort dans sa cellule.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-