Côtes-d'Armor: le sérial-killer de lapins sévit encore

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Côtes-d'Armor: le sérial-killer de lapins sévit encore

Publié le 02/11/2018 à 16:52 - Mise à jour à 16:58
©Stephane De Sakutin/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Depuis la fin du mois d'août une tueur en série de lapins sévit dans les Côtes-d'Armor, aux alentours de Minihy-Tréguier. Après une semaine sans commettre de crime, il est repassé à l'acte et a tué deux animaux.

Les gendarmes le recherchent toujours activement, en vain. Le sérial-killer de lapins des Côtes-d'Armor, qui sévit dans le secteur de Minihy-Tréguier, a encore frappé jeudi 1er novembre après une semaine d'inaction.

Les propriétaires de lapins des environs pensaient peut-être en avoir fini avec ce tueur: faux espoir. Jeudi donc, deux lapins ont à nouveau été retrouvés sans vie à Pommerit-Jaudy.

Les propriétaires des deux animaux avaient d'ailleurs déjà été touchés une semaine plus tôt.

A voir aussi: Côtes-d'Armor - un serial-killer de lapins recherché par les gendarmes

Les gendarmes ont lancé un appel à témoins pour tenter d'identifier et d'arrêter le suspect qui tue depuis la fin du mois d'août. Malheureusement, les militaires n'ont pas encore réussi interpeller celui qui agit principalement la nuit.

"Je dormais quand mon chien a commencé à faire du bruit. Il était 6 h. Je suis descendu, je suis resté à la porte et j’ai vu deux chiens en divagation. J’en suis resté là. Et juste après midi, en allant nourrir mes lapins, j’ai vu qu’il y en avait deux sur trois de morts", a expliqué le propriétaire dernièrement touché au Télégramme.

"J’habite dans une impasse et je suis le seul à avoir des lapins dans le quartier. C’est quelqu’un qui connaît les lieux", a-t-il assuré.

Ce vendredi 2 le sérial-killer de lapins a déjà tué plus d'une centaine d'animaux. Il utilise plusieurs méthodes, toutes cruelles, pour mettre fin aux jours des lapins. Il est arrivé qu'il les pique avec un objet contondant ou qu'il les piétine. Face à ce "maniaque qui agit de manière intentionnelle et ciblée", les gendarmes demandent aux propriétaires de lapins de la localité de bien fermer leurs clapiers à clé.

A lire aussi:

Caen: le sadique qui torture des chats condamné après 17 nouvelles plaintes

Cruauté envers les animaux à Marseille: des chiens et chats affamés, congelés, démembrés et brûlés

Nice: un chauffard jette un lapin par la fenêtre de sa voiture

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le sérial-killer de lapins a fait de nouvelles victimes jeudi dans les Côtes-d'Armor.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-