Côtes-d'Armor: elle tue son bébé en faisant une marche arrière

Côtes-d'Armor: elle tue son bébé en faisant une marche arrière

Publié le 27/06/2019 à 14:51
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une mère de famille a écrasé son petit garçon de 18 mois mercredi 26 à Gausson, dans les Côtes-d'Armor. Elle faisait une marche arrière au volant de sa voiture lorsque l'enfant aurait surgi.

Il n'a pas survécu. Une mère de famille a écrasé son petit garçon de 18 mois mercredi, par accident.

Les faits se sont déroulés au domicile familial à Gausson, dans les Côtes-d'Armor.

Au volant de sa voiture, la femme effectuait une marche arrière alors qu'elle revenait du supermarché.

Mais tentant de se garer, la mère de famille n'aurait pas vu son fils de 18 mois surgir à l'arrière du véhicule et l'a écrasé.

A voir aussi: Seine-Saint-Denis: il fait une marche arrière et écrase ses deux jeunes enfants

Les secours ont rapidement été appelés sur les lieux et un médecin du Samu a tenté de le réanimer durant une quinzaine de minutes, en vain. Le petit a été déclaré mort sur place.

Très choqués, ses parents ont quant à eux été hospitalisés à Pontivy d'après France Bleu Armorique.

Ce drame n'est pas sans rappeler une autre tragédie qui s'est déroulée dans l'Aude dans la soirée de lundi 24.

A Castelnau-d'Aude, un homme a renversé sa nièce de 18 mois alors que celle-ci jouait dans le jardin de ses grands-parents. Là aussi les secours ont été alertés rapidement mais n'ont rien pu faire pour sauver la petite fille qui aurait échappé à toute surveillance alors que son oncle faisait une manœuvre relate L'Indépendant.

A lire aussi:

Sète: il donne une leçon de conduite à sa compagne, elle l'écrase

Ivre, il écrase en voiture son ami qui voulait l'empêcher de conduire

Oise: une mère en voiture écrase sa fille de 19 mois

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une mère de famille a écrasé son fils de 18 mois en faisant une marche arrière chez elle mercredi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-