Côtes-d'Armor: excédé par le bruit, il fait une violente irruption dans l'école de musique

Côtes-d'Armor: excédé par le bruit, il fait une violente irruption dans l'école de musique

Publié le 18/06/2019 à 18:18 - Mise à jour à 18:19
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme habitant à proximité d'une école de musique des Côtes-d'Armor a fait irruption dans l'établissement et jeté un tabouret de piano dans une salle, choquant de nombreuses personnes jeudi 13. Il a expliqué être excédé par le bruit. Une plainte a été déposée.

Grosse frayeur pour les professeurs et les élèves d'une école de musique jeudi dernier à Saint-Quay-Portrieux dans les Côtes-d'Armor.

Un homme, voisin de l'établissement, a fait une irruption violente dans une classe et a jeté le tabouret d'un piano dans la salle selon Ouest-France.

L'enseignant a immédiatement prévenu la directrice qui a elle-même prévenu la mairie de la commune.

A voir aussi: Enfant tué à Lorient : le chauffard arrêté après neuf jours de cavale

Avec l'adjoint au maire à la culture, une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.

Le suspect est donc un voisin de l'établissement, considéré comme une personne fragile. Il a expliqué qu'il ne supportait plus le bruit qui s'échappait de l'école vétuste.

Lemaire de la commune a annoncé que la porte d'entrée serait sécurisée avec un code d'accès pour éviter qu'un tel incident ne se reproduise. Les cours de batterie pourraient aussi être délocalisés.

A lire aussi:

Morbihan: un avocat renverse un piéton et prend la fuite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme excédé par le bruit d'une école de musique a fait une irruption violente dans l'établissement dans les Côtes-d'Armor.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-