Côtes-d'Armor: une voiture percute 4 collégiennes à un arrêt de bus

Côtes-d'Armor: une voiture percute 4 collégiennes à un arrêt de bus

Publié le 30/04/2019 à 13:00 - Mise à jour à 13:06
©Joel Saget/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Quatre adolescentes, qui attendaient leur bus pour aller au collège, ont été percutées par une voiture à Saint-Vran dans les Côtes-d'Armor, ce mardi 30 avril au matin. Deux des jeunes filles se trouvaient dans un état d'urgence relative après l'accident.

Quatre adolescentes de 12 à 15 ans ont été renversées par une voiture ce mardi matin, à Saint-Vran (Côtes-d'Armor), alors qu'elles attendaient le bus qui devait les mener au  collège Saint-Nicolas de Merdrignac.

Selon Ouest-France, les jeunes filles sont deux sœurs d'une famille et deux autres sœurs d'une autre famille.

Elles ont été percutées juste avant de monter dans le bus, par une voiture qui se serait déportée sur le côté à l'approche de l'arrêt.

Le conducteur de la voiture, sous le choc après l'accident, a subi un test d'alcoolémie qui s'est révélé être négatif. Il roulait à une vitesse normale. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait pu être ébloui par un rayon de soleil.

Lire aussi: une collégienne d'Ille-et-Vilaine meurt dans l'avion pendant un voyage scolaire

Les quatre collégiennes ont été blessées et transportées au centre hospitalier du Centre-Bretagne à Pontivy.

Deux d'entre elles se trouvaient en état d'urgence relative et les deux autres ont été légèrement touchées aux membres inférieurs.

Une cellule psychologique a été ouverte dans le collège privé où elles sont scolarisées à Merdrignac. Tout comme au collège public de la commune, car des élèves qui y étudient ont été témoins de l'accident.

Et aussi:

Montpellier: la collégienne surprend deux cambrioleurs et prend deux coups de couteau

Drancy: une collégienne enflamme les cheveux d'une assistante d'éducation

Une collégienne torturée, violée et démembrée par un repris de justice

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quatre collégiennes ont été renversées par une voiture à leur arrêt de bus ce mardi matin à Saint-Vran.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-