Couple de policiers tué à Magnanville: découverte d'une trace ADN

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 décembre 2017 - 15:45
Image
Attentat de Magnanville couple de policiers
Crédits
©Kamil Zihnioglu / POOL / AFP
L'enquête autour de la mort de Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing a pris un nouveau tournant avec la découverte d'une trace ADN appartenant à un proche du djihadiste Larossi Abballa.
©Kamil Zihnioglu / POOL / AFP
Plus d'un an après le meurtre des deux policiers Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider dans leur domicile de Magnanville, l'enquête est relancée par une nouvelle découverte ce lundi. Sur le clavier de l'ordinateur des victimes, les policiers ont retrouvé une trace ADN appartenant à un proche du djihadiste Larossi Abballa.

Le 13 juin 2016, un couple de policiers était tué à son domicile de Magnanville, dans les Yvelines. Larossi Abballa, le meurtrier qui avait prêté allégeance à l'Etat islamique, avait été tué par le Raid. les enquêteurs pensaient qu'il avait agi seul.

Cependant un nouvel élément a relancé les recherches. Une expertise menée il y a plusieurs mois sur le clavier de l'ordinateur de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, les deux victimes, a révélé une nouvelle trace ADN. Selon Le Parisien qui a révélé l'affaire ce lundi 11, il s'agit de l'empreinte génétique d'un proche du djihadiste.

A voir aussi: Attentat de Magnanville: un an après l'assassinat des deux policiers, leur fils se reconstruit

L'homme en question a donc été interpellé ce lundi matin par la sous-direction antiterroriste (Sdat). Il devra répondre aux questions des enquêteurs qui pensaient jusqu'alors que Larossi Abballa avait agi seul.

Le nouveau suspect, qui était étroitement surveillé depuis plusieurs semaines, est un homme radicalisé selon le quotidien et est connu des services spécialisés. Maintenant soupçonné d'être directement impliqué dans le meurtre du couple, il a déjà été entendu dans le cadre de cette affaire.

Pour rappel, le 13 juin 2016, le couple de policiers formé par Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing était retrouvé mort par le Raid à leur domicile de Magnanville. Leur enfant de trois ans était le seul rescapé de l'attentat. L'Etat islamique avait revendiqué le drame et le tueur, Larossi Abballa, avait été tué par les forces de l'ordre alors qu'il s'était retranché chez ses victimes.

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
Policiers assassinés à Magnanville: un an après, les hommages et la "douleur"
"Douleur" qui ne "s'effacera jamais" pour certains, désir de "passer à autre chose" pour d'autres: un an après le meurtre d'un couple de policiers par un jihadiste à M...
13 juin 2017 - 22:27
Image
Attentat de Magnanville couple de policiers
Attentat de Magnanville: un an après l'assassinat des deux policiers, leur fils se reconstruit
Le 13 juin 2016, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider étaient assassinés chez eux à Magnanville, devant leur fils de trois ans, Mathieu. Ce dernier se reconstru...
13 juin 2017 - 12:21
Société
Image
Larossi Abballa Capture écran vidéo
Policiers tués à Magnanville: trois gardes à vue dans l'entourage de Larossi Abballa
Trois hommes, âgés de 22, 25 et 39 ans ont été interpellés lundi par les services de la Sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire, dans le cadre de l'enq...
07 décembre 2016 - 11:52
Société