Crash A320 GermanWings: "Ouvre cette foutue porte!", hurle le pilote au copilote enfermé dans le cockpit

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Crash A320 GermanWings: "Ouvre cette foutue porte!", hurle le pilote au copilote enfermé dans le cockpit

Publié le 29/03/2015 à 11:08 - Mise à jour le 30/03/2015 à 11:56
©Capture d'écran "Bild".
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Le journal allemand "Bild" révèle dans son édition de dimanche les derniers échanges entre le pilote et le copilote de l'Airbus de GermanWings avant le crash de l'avion. Le pilote a désespérément tenté de forcer la porte blindée du cockpit.

"Mach die verdammte Tür auf!" ("Ouvre cette foutue porte!"). C'est ce que crie le commandant de bord de l'Airbus A320 de GermanWings à son copilote Andreas Lubitz, enfermé dans le cockpit, quelque minutes avant le crash, selon l'édition dominicale du quotidien allemand Bild.

Le procureur de la République de Marseille Brice Robin avait raconté, jeudi dans une conférence de presse, les dernières minutes du vol reconstituées par les enregistrements audio de la première boîte noire. Le Bild-am-Sonntag donne des précisions sur les échanges entre le pilote, Patrick Sonderheimer, et son copilote.

Au cours des 20 premières minutes du vol, les échanges sont banals et brefs entre les deux hommes. A 10h27, le pilote demande à Andreas Lubitz de préparer l'atterrissage à Düsseldorf, et celui-ci répond: "J'espère", "On verra".

Puis le pilote sort pour aller aux toilettes. Quelques minutes plus tard, on entend un "claquement fort", et la voix du pilote qui dit: "Pour l'amour de Dieu, ouvre la porte!". Selon le quotidien allemand, on entend en arrière-fond des cris de passagers et des bruits semblant indiquer que le pilote tente d'ouvrir la porte du cockpit à la hache. Puis il hurle: "Ouvre cette foutue porte!"

Quelques secondes plus tard, ajoute Bild-am-Sonntag, l'avion s'écrase sur la montagne à 700km/h, tuant sur le coup ses 144 passagers et 6 membres d'équipage.

Un porte-parole de GermanWings a confirmé qu'une hache se trouvait bien à l'intérieur de l'avion, par mesure de sécurité. Mais selon les spécialistes aéronautiques, la hache se trouve normalement à l'intérieur du cockpit, et le pilote a peut-être été contraint d'utiliser un pied de biche ou un autre objet contondant pour tenter d'ouvrir, en vain, la porte blindée.

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le copilote n'a pas répondu aux appels désespérés du pilote.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-