Crash de l'A321: l'Etat islamique revendique l'accident aérien

Crash de l'A321: l'Etat islamique revendique l'accident aérien

Publié le 31/10/2015 à 18:40 - Mise à jour à 18:54
Amr Nabil/AP/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le groupe terroriste Etat islamique a revendiqué le crash de l'A321, survenu ce samedi dans une zone montagneuse du Sinaï. Si la Russie ne croit pas que l'organisation extrémiste soit à l'origine de accident aérien, Air France a tout de même annoncé l'arrêt des survols dans cette région par mesure de sécurité.

L'Etat islamique s'est attribué la responsabilité du crash de l'avion russe survenu dans la péninsule du Sinaï ce samedi matin, à l'est de l'Egypte. "Les soldats du Califat ont réussi à faire tomber un avion russe dans la province du Sinaï transportant plus de 220 croisés qui ont tous été tués", a affirmé le groupe terroriste dans un communiqué publié sur Twitter, indiquant s'être vengé des bombardements russes en Syrie.

Le ministre des Transports russe, Maxime Sokolov, a cependant affirmé qu'aucun élément ne permettait pour le moment d'avancer la thèse de l'attentat: "Nous nous trouvons en contact étroit avec nos collègues égyptiens et les autorités aériennes de ce pays. A l'heure actuelle, ils ne disposent d'aucune information  qui confirmerait de telles insinuations."

Selon les dernières informations cependant, le pilote se serait plaint de défaillances techniques. Air France a annoncé l'arrêt des survols du Sinaï par mesure de sécurité.

Transportant 217 passagers et 7 membres de l'équipage, l'Airbus 321 parti de Charm el-Cheikh à 05h51 heure locale (4h51 à Paris) devait atterrir à Saint-Pétersbourg dans la journée, mais s'est écrasé pour des raisons encore inconnues dans une zone montagneuse du Sinaï, une péninsule de 600.000km2 située entre la mer Méditerranée et la mer Rouge. Les 224 personnes à bord ont toutes péri dans le crash.

"Je suis face à une scène tragique. De nombreux morts jonchent le sol et beaucoup sont décédés sur leur siège", a confié un responsable égyptien sur place. "L'avion s'est brisé en deux parties, une petite qui a pris feu côté queue et une plus grande qui s'est écrasée sur un rocher. Nous avons extrait au moins 100 corps et les autres sont toujours à l'intérieur."

En Russie, les familles des passagers ont été prises en charge par les autorités à l'aéroport de Saint-Pétersbourg. Des bus ont été affrétés pour les transporter dans des hôtels proches. Des unités de secours ont été mandatées par Vladimir Poutine pour venir en aide aux autorités égyptiennes sur place. Le Comité d'enquête russe a lui, annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer les circonstances du crash. Des enquêteurs sont attendus sur place.

En déplacement au Mont-Saint-Michel, François Hollande a présenté ses condoléances à Vladimir Poutine. Pour le moment, aucune information ne permet de dire si des Français se trouvaient à bord.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Air France a annoncé l'arrêt des survols du Sinaï par mesure de sécurité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-