Crash de l'Airbus EgyptAir: des débris de l'avion et des affaires de passagers retrouvés

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Crash de l'Airbus EgyptAir: des débris de l'avion et des affaires de passagers retrouvés

Publié le 20/05/2016 à 11:32 - Mise à jour à 15:31
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

L'armée égyptienne a annoncé ce vendredi avoir retrouvé des débris de l'Airbus d'EgyptAir disparu dans la nuit de mercredi à jeudi. "Des effets personnels des passagers" ont également été découverts.

L'armée égyptienne a annoncé avoir trouvé ce vendredi 20 des débris et des effets personnels des passagers du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir qui s'est abîmé la veille en mer Méditerranée avec 66 personnes à bord, dont 15 Français.

"Des avions et des navires de l'armée ont trouvé des effets personnels des passagers et des débris de l'appareil à 290 km au nord d'Alexandrie", a précisé l'armée dans un communiqué. Il s'agit d'un "membre humain, deux sièges et une ou plusieurs valises", a annoncé le ministre grec de la Défense, Panos Kammenos.

Les débris ont été retrouvés "un peu plus au sud" du point de chute présumé de l'avion, estimé par les autorités grecques à 130 milles de l'île de Karpathos, a précisé M. Kammenos.
"Les recherches continuent, il semblerait que des avions alliés ont localisé d'autres débris dans une autre zone mais il n'y a aucune confirmation officielle qu'il s'agisse de débris de l'avion concerné", a-t-il ajouté.
Les autorités égyptiennes avaient déja annoncé jeudi la découverte des premiers débris du vol, mais s'étaient ensuite rétractées, tandis que le Comité grec de sécurité aérienne précisait que les objets découverts en mer ne provenaient pas de l'avion disparu.

Les autorités égyptiennes envisagent l'hypothèse que l'avion a été la cible d'une attaque terroriste, aucun message de détresse n'ayant été émis par l'équipage avant sa chute brutale et alors que les conditions météo étaient excellentes.

"Toutes les hypothèses sont examinées mais aucune n'est privilégiée, car nous n'avons absolument aucune indication sur les causes", a toutefois tempéré ce vendredi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault sur France 2. Il a annoncé que le gouvernement français réunirait samedi 21 les familles des passagers "pour donner le maximum d'informations en toute transparence".

L'absence d'appel de détresse de l'équipage semblerait indiquer, pour les experts, qu'un incident soudain est survenu. Une explosion à bord semble un scénario très plausible, comme ce fut le cas de l'avion de touristes russes cible d'un attentat à la bombe le 31 octobre alors qu’il venait de décoller de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, dans le sud-est de l'Egypte, à destination de Moscou.

Ses 224 occupants avaient été tués et la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) avait revendiqué l'attentat, en indiquant avoir introduit à bord une petite bombe. De même que pour le Paris-Le Caire, le pilote n'avait pas eu le temps d'émettre le moindre message de détresse.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Toutes les hypothèses sont examinées mais aucune n'est privilégiée, car nous n'avons absolument aucune indication sur les causes", a déclaré ce vendredi Jean-Marc Ayrualt.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-