Crash en Argentine: en janvier 1986, le crash de l'hélicoptère de Daniel Balavoine et Thierry Sabine lors du Paris-Dakar

Auteur(s)
JmC
Publié le 10 mars 2015 - 12:42
Image
Daniel Balavoine Accident Hélicoptere Paris-Dakar 1986
Crédits
©Christian Lacombe/Sipa
Le lieu de l'accident de l'hélicoptère fatal à Daniel Balavoine et Thierry Sabine dans le désert malien en 1986.
©Christian Lacombe/Sipa
Le crash des deux hélicoptères en Argentine sur le tournage de l'émission de téléréalité "Dropped" rappelle l'accident dans lequel Daniel Balavoine et Thierry Sabine avaient péri, en 1986, lors du Paris-Dakar.

Un accident d'hélicoptère, un lieu éloigné des grandes villes, une épreuve sportive, des célébrités décédées, une émotion considérable en France: pour les plus de 30 ans, le crash en Argentine rappelle l'accident dans lequel Daniel Balavoine et Thierry Sabine avaient péri lors du rallye Paris-Dakar il y a 29 ans, le 14 janvier 1986. Même si, à l'époque, les mauvaises conditions météo furent prépondérantes dans l'accident, ce qui n'est semble-t-il pas le cas pour le drame en Argentine.

Cinq personnes étaient mortes dans cet accident sur le Paris-Dakar, survenu au centre du Mali, en plein désert du Sahel: le chanteur Daniel Balavoine alors âgé de 33 ans, l'ancien pilote de rallye et organisateur du rallye Thierry Sabine, le pilote de l'hélicoptère François-Xavier Bagnoud, la journaliste du Journal du dimanche Nathalie Odent et le technicien radio de RTL Jean-Paul Le Fur.

Il s'agissait du 14e jour de compétition de la huitième édition du Paris-Dakar. Daniel Balavoine, qui avait disputé le rallye comme pilote en 1983 et 1985, ne participait pas à cette huitième édition mais était présent pour une action humanitaire.

L'hélicoptère avait décollé de Gao pour rejoindre l'arrivée de l'étape, Gourma-Rharous, à 250 kilomètres de là. Il s'est posé à deux reprises, en raison des mauvaises conditions météo (tempête de sable) et de l'obscurité. A huit kilomètres et cinq minutes de vol de son point de destination, l'hélicoptère, un Ecureuil, a heurté une dune et s'est désintégré. Ses cinq occupants sont morts sur le coup.

Selon différents témoignages, le photographe Yann Arthus-Bertrand avait laissé sa place dans l'hélicoptère, au dernier moment, à Daniel Balavoine. De même les journalistes Patrick Chêne (qui couvrait le rallye pour Antenne-2) et Jean-Luc Roy s'étaient désistés au profit de Nathalie Odent et Jean-Paul Le Fur.

(Voir ci-dessous l'annonce de l'accident sur Antenne-2 le 15 janvier 1986):

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.