Crash d'un Mirage 2000: qui étaient les deux militaires morts?

Crash d'un Mirage 2000: qui étaient les deux militaires morts?

Publié le 11/01/2019 à 11:10 - Mise à jour à 11:23
© SAM YEH / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les deux militaires qui pilotaient le Mirage 2000 qui s'est crashé dans le Jura mercredi ont été retrouvés morts. La ministre des Armées Florence Parly l'a annoncé dans la soirée de jeudi sur Twitter.

Un Mirage 2000 s'est crashé mercredi 9 dans le Jura. Ce drame a provoqué la mort des deux militaires qui pilotaient l'avion de chasse lors de cet entraînement.

C'est la ministre des Armées Florence Parly qui l'a annoncé jeudi 10 au soir sur Twitter. Un communiqué de l'Armée de l'air l'a ensuite confirmé.

Le capitaine Baptiste Chirié et la lieutenant Audrey Michelon ont perdu la vie mercredi dans des circonstances qui restent à confirmer.

A voir aussi: Mirage 2000 manquant - des débris retrouvés, l'équipage porté disparu

Lui était un pilote expérimenté qui totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol. Cet homme originaire de Pau avait un brevet de pilote de chasse.

Selon L'Est Républicain Baptiste Chirié vivait à Bulligny en Meurthe-et-Moselle avec ses deux filles et sa compagne. Cette dernière est enceinte de leur troisième enfant.

Audrey Michelon était quand à elle brevetée Navigateur Officier Systèmes d'Armes. Elle avait effectué 97 missions de guerre et pas moins de 1.250 heures de vol.

Célibataire et sans enfant, elle vivait à Nancy et travaillait sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey. Sa page Facebook, toujours active ce vendredi 11 au matin, la présentait comme une jeune femme férue de voyages au bout du monde et passionnée de kite-surf.

L'Armée de l'air a exprimé "sa très forte émotion et ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches" des deux militaires "morts en service aérien commandé". De nombreux internautes leur ont aussi rendu hommage.

A lire aussi:

Direct: Crash d'un Mirage 2000, aucune balise de détresse n'a été détectée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Baptiste Chirié et Audrey Michelon, les deux militaires qui étaient dans le Mirage 2000 qui s'est crashé dans le Jura mercredi, ont été retrouvés morts.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-