Crash d'un avion Mirage 2000: "espérance de vie réduite" à basse altitude

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Crash d'un avion Mirage 2000: "espérance de vie réduite" à basse altitude

Publié le 09/01/2019 à 17:17 - Mise à jour à 17:27
© JACK GUEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'avion de chasse Mirage 2000D qui s'est crashé ce mercredi dans le Jura effectuait une mission d'entraînement à basse altitude. Un exercice qui présente des risques supplémentaires, précise à France-Soir Arnaud Delalande, spécialiste des questions de Défense. La météo n'est cependant pas censée être un obstacle pour cet appareil plutôt récent.

Un Mirage 2000D a disparu des radars ce mercredi 9 dans la matinée. Un important dispositif de recherche a été déployé et des débris ont été retrouvés, mais en fin d'après-midi, les pilotes n'avaient toujours pas été retrouvés.

Selon l'Armée de l'air, l'équipage effectuait un "vol d'entrainement aux missions en basse altitude". Un type d'exercices qui présente des risques particuliers, détaille pour France-Soir Arnaud Delalande, spécialiste des questions de Défense.

Suivre l'évolution de la situation en direct: Alerte info- Accident d'un mirage 2000, l'avion de chasse se serait crashé

"Les ingestions de volatiles sont plus fréquentes et bien sûr les temps de réaction sont inférieurs. L'éjection reste possible mais l'espérance de survie est réduite. Avant de s'éjecter, le pilote doit également s'assurer que son appareil ne se crashera pas sur une zone habitée". Pour cette raison, les couloirs aériens destinés à ces exercices sont peu urbanisés, comme cette région du Jura et du Doubs.

Les opérations de recherches ont été compliquées par la neige au sol et la mauvaise visibilité dans les airs. Toutefois, selon Arnaud Delalande, les conditions Météo ne sont en principe pas un obstacle pour le Mirage 2000D et ses pilotes.

Cet appareil plutôt récent "est ou a été utilisé sur tous les théâtres d'opération actuels". Il est censé pouvoir opérer "par tous les temps et de nuit, même s'il n'y a aucune visibilité grâce à ses capteurs et censeurs". Il n'est donc pas surprenant que cette mission d'entrainement ait été maintenue malgré "l'offensive neigeuse" contre laquelle Météo France alertait la région mardi soir.

Si l'appareil se trouvait à basse voire très basse altitude au moment ou un incident ou une erreur est survenu, il aurait alors été particulièrement difficile pour les pilotes de s'éjecter tout en assurant la sécurité des riverains, mais pas impossible.

Lire aussi:

Crashs d'avions militaires en France: près de 20 morts ces 15 dernières années

Crash de deux hélicoptères militaires Gazelle, des appareils pourtant "fiables et robustes"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'avion de chasse Mirage 2000 qui s'est crashé effectuait une mission à basse altitude.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-