Créteil: l'homme qui voulait foncer en voiture sur les fidèles d'une mosquée serait schizophrène

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Créteil: l'homme qui voulait foncer en voiture sur les fidèles d'une mosquée serait schizophrène

Publié le 30/06/2017 à 17:31 - Mise à jour à 17:48
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'individu d'origine arménienne qui a tenté de renverser des passants à la sortie d'une mosquée, jeudi soir à Créteil, serait un déséquilibré avec un lourd passé psychiatrique.

Il a dit vouloir "venger le Bataclan et les Champs-Elysées". Jeudi 29 au soir, alors que les fidèles d'une mosquée à Créteil, dans le Val-de-Marne, sortaient de la prière vers 18h30, un individu d'origine arménienne a tenté de foncer sur eux avec son 4x4. Il a heurté "à plusieurs reprises les plots et barrières placés en protection" de l'établissement religieux selon la Préfecture de police. "Ne parvenant pas à passer les obstacles, le conducteur du véhicule a poursuivi sa course, percuté un terre-plein, puis a pris la fuite" sans faire de blessé, avant d'être arrêté à son domicile peu de temps après.

Lors de sa garde à vue, cet homme -qui serait un Arménien de 43 ans- aurait avoué aux policiers avoir agi "pour venger le Bataclan et les Champs-Elysées". Il aurait tenu plusieurs propos confus aux sujets de ces attentats qui ont frappé la France.

Le parquet de Créteil a expliqué qu'il n'était pas sous l'emprise de l'alcool et a ajouté ce vendredi 30 qu'il était déjà connu des services de police et avait un passé psychologique. Il avait en effet déjà été hospitalisé par le passé, en 2006 et en 2007, pour schizophrénie et est actuellement "sous traitement médicamenteux". Le ministère public a aussi précise que cet homme est sans emploi et titulaire d'une carte d'invalidité.

Avant que les détails sur son état de santé transparaissent, la classe politique française s'est indignée face à ce nouvel acte islamophobe, qui s'est produit quelques jours après l'attentat contre une mosquée, à Londres, le dimanche 18, où un homme a foncé sur la foule au sortir d'une prière, faisant un mort et onze blessés.

"Ce qui vient de se passer à Créteil semble justifier les craintes que j'avais émises après l'attaque près de la mosquée de Finsbury Park à Londres", avait déclaré le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au Conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri, appelant à "plus de vigilance de la part des responsables de mosquées" et demandant aux pouvoirs publics de "renforcer la protection des lieux de culte".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Lors de sa garde à vue, cet homme -qui serait un Arménien de 43 ans- aurait avoué aux policiers avoir agi "pour venger le Bataclan et les Champs-Elysées".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-