Danemark: le mystère autour de Kim Wall, la journaliste disparue, s'épaissit, Peter Madsen placé en détention provisoire

Danemark: le mystère autour de Kim Wall, la journaliste disparue, s'épaissit, Peter Madsen placé en détention provisoire

Publié le 14/08/2017 à 10:53 - Mise à jour à 11:11
ANDERS VALDSTED / SCANPIX DENMARK / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La journaliste danoise Kim Wall est portée disparue depuis jeudi alors qu'elle se trouvait dans le sous-marin "Nautilus" avec son propriétaire Peter Madsen. Il est soupçonné d'"homicide involontaire" et a été placé en détention provisoire samedi.

Le mystère s'épaissit, depuis jeudi 10, autour de la disparition de la journaliste danoise Kim Wall. Alors qu'elle réalisait un reportage sur le créateur et propriétaire du Nautilus, Peter Madsen, le sous-marin a coulé suite à un possible problème de ballast. Une version des faits qui n'a pas convaincu la police puisque Peter Madsen est soupçonné d'''homicide involontaire".

Retrouvé à une cinquantaine de kilomètres de Copenhague, le Nautilus a été remorqué sur la terre ferme pour que la police puisse effectuer des recherches. "Il semble qu'une action délibérée soit à l'origine du naufrage du sous-marin", a indiqué Jens Moller, le chef de la police criminelle de Copenhague, dimanche 13 avant d'ajouter, "le sous-marin a été fouillé et il n'y a pas de corps à bord, vivant ou mort". Placé en détention provisoire, Peter Madsen assure avoir déposé la journalise sur la pointe de l'île de Refshaleoen, à l'est du Danemark, juste après l'interview, jeudi 10 au soir. Il nie également avoir volontairement fait couler son sous-marin.

Les policiers danois et suèdois sont toujours mobilisés pour tenter de retrouver la journaliste. Des recherches sont effectuées à la fois sur la mer, à l'aide de sonars et de plongeurs, mais aussi sur terre du côté du Danemark. "Nous espérons encore trouver Kim Wall vivante, mais nous nous préparons à l'hypothèse qu'elle ne le soit plus", a indiqué Jens Moller à la presse.

La femme portée disparue était une journaliste indépendant basée en Chine et aux Etats-Unis. Elle a travaillé pour de nombreux médias comme le New York Times, le Guardian ou encore pour Libération

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Nautilus a coulé dans les mers danoises vendredi, une journaliste qui se trouvait à son bord n'a toujours pas été retrouvée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-